RMC

Festival de Cannes: la Palme d'or décernée à Parasite du sud-coréen Bong Joon-ho

RMC
C'est le premier cinéaste sud-coréen a avoir reçu cette distinction. Il a séduit le jury avec ce drame familial qui dépeint la violence des inégalités sociales.

Le festival de Cannes s’est refermé samedi soir lors d’une cérémonie de clôture présenté par Edouard Baer. Une 72e édition que beaucoup considèrent comme exceptionnelle. C’est le coréen Bong Joon-ho qui a reçu la palme d’or l’unanimité pour son film Parasite. "Je suis vraiment très honoré", a déclaré Bong Joon-ho, qui a dit être "toujours très inspiré par le cinéma français", et a remercié "les deux grands réalisateurs français Henri-Georges Clouzot et Claude Chabrol".

Antonio Banderas, merveilleux double de Pedro Almodovar dans Douleur et Gloire, remporte le prix d'interprétation masculine. Quarante ans qu’il attendait un prix de cette envergure. 

Les Français récompensés

Un cru 2019 qui aura mis les Français à l’honneur. Pour la claque qu’il a mise aux festivaliers avec Les Misérables, Ladj Ly a reçu le prix du jury. Un prix qu’il a dédié à tous les misérables de France et d’ailleurs.

"Aujourd’hui, c’est possible, on part de rien, on n’a pas fait d’école de cinéma, ça fait 20 ans qu’on se bat et finalement aujourd’hui on se retrouve en compétition officielle, c’est beau. Montfermeil Les Bosquets, je n’oublie pas d’où je viens, c’est important. Mon film Les Misérables parle des rapports entre différentes communautés dans ce territoire. Et le seul ennemi qu’il y a en commun entre ces habitants et les policiers, c’est la misère. Donc je vais dédier ce prix à tous les misérables de France et d’ailleurs", a déclaré le réalisateur au moment de recevoir son prix. 

Céline Sciamma est repartie les yeux englués de larmes et avec un prix du scénario pour son Portrait d’une Jeune Fille en Feu, qui dépeint l’amour d’une artiste pour son modèle. 

En parlant des migrants du point de vue des femmes restées au pays, la franco-sénégalaise Mati Diop obtient le très prestigieux Grand Prix. 

Candice Mahout avec Guillaume Descours