RMC

Huit interpellations à Annecy après des heurts en marge de la Fête de la musique

Fêtes géantes, incidents à Paris, Annecy et Nantes… est-ce qu’il faut rétablir le couvre-feu?

Fêtes géantes, incidents à Paris, Annecy et Nantes… est-ce qu’il faut rétablir le couvre-feu? - AFP

Il s'agissait d'un regroupement de plus de 2000 "collégiens et lycéens" selon les forces de l'ordre.

Huit personnes ont été interpellées à Annecy après qu'un regroupement de jeunes a dégénéré lundi soir en marge de la Fête de la musique.

Ce regroupement de "collégiens et lycéens" a débuté vers 21 heures au bord du lac d'Annecy, au niveau de l'esplanade du Pâquier et du centre Bonlieu, où ils étaient "plus de 2.000", a précisé la Direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Savoie.

"Au début, c'était un pique-nique dans une très bonne ambiance et puis, petit à petit, ils ont fait des 'battles' de danse qui ont dégénéré visiblement. S'en sont suivi des altercations" selon les forces de l'ordre.

Les forces de l'ordre sont intervenues et ont essuyé "des jets de projectiles" avant de répliquer par des tirs de grenades lacrymogènes, selon la DDSP, qui a dénombré "trois policiers blessés".

Les opérations de maintien de l'ordre se sont poursuivies dans la nuit. La police a notamment constaté des feux de poubelles dans le secteur. 

Dans le centre ville de Grenoble, 200 personnes rassemblées autour d'un fourgon équipé d'un ampli ont été dispersées en début de soirée, tandis qu'au niveau de la place Grenette, où l'ambiance était festive, la police a essuyé un jet de projectile, mais sans faire de blessé ni entraîner d'interpellation. Vers 2H00, la place Grenette et, à proximité, le jardin de Ville, ont été évacués sans incident.