RMC

Incendie dans le Var: ce que l'on sait des deux personnes retrouvées mortes

-

- - -

Attisé par un vent capricieux toute la journée, l'incendie qui ravage depuis lundi le massif des Maures et l'arrière-pays de Saint-Tropez (Var) s'est étendu vers le nord mercredi, alourdissant encore un bilan dramatique avec désormais deux morts confirmés.

Après deux journées sans victime humaine, l'incendie qui ravage depuis lundi le massif des Maures et l'arrière-pays de Saint-Tropez (Var) s'est étendu vers le nord mercredi, alourdissant encore un bilan dramatique avec désormais deux morts confirmés.

Selon le préfet du Var, ces deux victimes ont été découvertes mercredi: il s'agit de corps calcinés retrouvés dans une maison touchée par les flammes, sur la commune de Grimaud, au coeur du massif des Maures.

En annonçant ces deux premiers décès, en plus de 24 blessés légers (19 civils, victimes d'intoxications, et sept sapeurs pompiers), mercredi après-midi, le préfet du Var, Evence Richard, a seulement confirmé qu'une des deux victimes était bien un homme, insistant sur le fait qu'il n'y avait "aucune certitude" pour le deuxième corps.

Selon plusieurs proches d'une jeune femme portée disparue depuis lundi soir alors qu'elle séjournait dans un gîte à Grimaud, la seconde victime serait pourtant bien cette touriste francilienne de 32 ans. 

Prise au piège par les flammes

Contactée par RMC, le frère de la disparue confirmait mercredi soir la mort de Virginie, traiteur à son compte en région parisienne. 

Venue passer ses vacances dans un gîte du Val de Gilly, près de Grimaud, elle n'avait plus donné signe de vie depuis lundi. Sa famille et ses amis avaient lancé plusieurs appels à témoins ... sans succès.

Selon les premiers éléments, avec le propriétaire du logement, elle a été prise au piège des flammes. Tous les deux ont tenté de s'enfuir mais un arbre bloquait la route, nous raconte l'un de ses proches qui était au téléphone avec elle tout le long du drame.

Seule solution pour eux: se réfugier dans la maison, encerclée par l'incendie. Les corps des deux victimes ont été retrouvés l'un à côté de l'autre dans les décombres du gîte. 

La famille de Virginie et son compagnon étaient sur place depuis mardi matin pour essayer de la retrouver. Son frère, avec qui RMC a longuement pu échangé, a posté un message sur les réseaux sociaux rendant hommage à "sa petite soeur" avant de remercier ceux qui l'ont aidé à relayer l'appel à témoins. 

Contacté par l'AFP, le procureur de Draguignan, Patrice Camberou, n'a pas confirmé cette information, le corps n'ayant pas été encore formellement identifié: "Mais cette hypothèse est très très fortement plausible", a-t-il reconnu.

Carte incendie Var
Carte incendie Var © RMC

Sur le terrain, jusqu'à 1.200 soldats du feu ont été déployés contre les flammes mercredi, avant que les Canadairs, les Dash et les hélicoptères bombardiers d'eau soient contraints d'interrompre leurs rotations à la tombée de la nuit. En trois jours, depuis le début de l'incendie lundi vers 17h45, à côté d'une aire d'autoroute sur l'A57, au nord de Toulon, ce sont désormais 6.300 hectares de forêt, de vigne et de garrigue qui ont été brûlés.

>> EN VIDEO - Incendie sur la Côte d'Azur: un Canadair frôle un bateau de plaisance

La rédaction de RMC avec AFP