RMC

"C'est ridicule": la nouvelle édition du Scrabble bannit 62 mots jugés offensants

La nouvelle édition du Scrabble a décidé de bannir plusieurs mots de son dictionnaire officiel, les jugeant offensants ou discriminants.

Le Scrabble fait le ménage. Mattel, la société éditrice du jeu, a annoncé retirer de son dictionnaire officiel plusieurs mots jugés offensants, comme le révèle l’hebdomadaire L’Express.

Sont désormais bannis du célèbre jeu par la nouvelle édition de L'Officiel du jeu de Scrabble, les mots "tarlouze", "pouffiasse", "boche", "travelo", "gogole", "salope" ou plus surprenant encore le terme "jésuitique", qui renvoie à l’ordre religieux des Jésuites fondé par Ignace de Loyola au XVIe siècle.

Des mots représentant "une incitation à la haine et à la discrimination"

Au total, ce sont 62 mots, en comptant leurs variantes au pluriel ou de genre qui n’ont plus le droit de cité sur les plateaux de Scrabble. "Sont exclus tous les mots constituant une incitation à la haine et à la discrimination", précise la nouvelle notice du jeu.

"Se dire qu’on va supprimer les insultes racistes ou homophobes en enlevant des mots du dictionnaire d’un jeu est ridicule. On fait un mélange entre l’insulte et les problèmes que ça cause", juge ce jeudi sur le plateau d’"Estelle Midi" le chroniqueur Thierry Moreau.

"C'est une américanisation de notre fonctionnement linguistique"

"Notre langage est très fleuri. Si l’on lit Rabelais, on voit qu’il y a de nombreux mots fleuris, cela fait partie de notre patrimoine. Notre dictionnaire est riche de mots, il faut garder cette richesse. C'est une américanisation de notre fonctionnement linguistique", ajoute-t-il.

"Ce n’est pas parce qu’on écrit 'tarlouze', qu’on est homophobe, c’est parce qu’on a envie de gagner des points au Scrabble", note de son côté Estelle Denis.

G.D.