RMC

"Castrer les maris infidèles": la pub russe qui fait polémique

Face à cette affiche pour une clinique vétérinaire, deux personnes ont déposé plainte.

La "castration" est offerte pour les maris infidèles : la blague d'une clinique vétérinaire russe n'a pas fait rire deux habitants de Saint-Pétersbourg qui ont saisi le service fédéral anti-monopole (FAS) de la ville.

"Promotion sur les castrations: un chat 1000 roubles, une chatte (stérilisation, ndlr...) 2500 roubles, gratuit pour un mari infidèle" peut-on lire.

Installée près d'une station de métro, l'affiche a indigné deux habitants de la deuxième ville de Russie qui ont porté plainte pour "obscénité", y voyant une "discrimination sexiste" et la "ruine des valeurs familiales", selon la porte-parole du FAS local, Marina Nerinovskaïa, qui est notamment chargé du contrôle des publicités. 

Ce même communiqué ajoute que "les plaintes seront examinées" et "les résultats publiés".

Matthieu Rouault avec AFP