RMC

"J'ai effectivement vu un peu gros": quand les "vacances" en Afghanistan d'un étudiant tournent mal

LES 3 HISTOIRES - Un étudiant anglais de 22 ans a eu la très mauvaise idée de prévoir des "vacances" à Kaboul. Problème, son séjour a coïncidé avec la prise de la capitale afghane par les talibans.

Certains préfèrent Ibiza, la Grèce ou l'Italie, Miles Routledge aime quant à lui prendre des risques et on peut dire qu'il a été servi.

Cet Anglais de 22 ans, étudiant en physique à l’université de Loughborough cherchait une destination originale: "J'ai cherché les dix pays les plus dangereux du monde et tout en haut de la liste, il y avait l’Afghanistan", raconte-t-il à Newsweek.

Il y a trois mois, il prend donc un billet en partance de Turquie le 13 août. Ses billets ne sont pas remboursables et il s'y rend malgré les avertissements du ministère des Affaires étrangères britannique. Miles Routledge prévoit de quitter Kaboul le 19 août et pense avoir le temps avant de voir les talibans s’emparer de la capitale afghane et être en sécurité tant que les Américains sont sur place.

"J'ai effectivement vu un peu gros": quand les "vacances" en Afghanistan d'un étudiant tournent mal
"J'ai effectivement vu un peu gros": quand les "vacances" en Afghanistan d'un étudiant tournent mal © RMC

"C'est un pari que je me suis lancé et qui a mal tourné"

Mais tout ne se passe pas comme prévu. Le 15 août, les talibans fondent sur Kaboul, les Américains se carapatent et notre étudiant, qui tient au courant les internautes de ses pérégrinations sur 4chan et Twitch est pris dans les tourments d'un conflit géopolitique qui le dépasse visiblement :

"J'ai effectivement vu un peu gros, ce qui m'a conduit à cette situation. Je connaissais les risques, c'est un pari que je me suis lancé et qui a mal tourné, malgré ma confiance et mes blagues".

Réfugié à Dubaï

"J'ai vu trop de morts. Je voulais que ce périple soit une petite action de charité durant laquelle je visite un pays différent du mien, mais maintenant, je suis mentalement effondré", assure-t-il sur Twitch.

Heureusement que les militaires sont là pour évacuer les occidentaux. Il a finalement pu prendre un vol et indiquait mercredi être réfugié à Dubaï avec une centaine d'autres civils. Nombre d'internautes ont remarqué au passage qu'il avait peut-être pris la place d'un Afghan menacé...

>> A LIRE AUSSI - Accueil de réfugiés afghans: certains maires se mobilisent et veulent ruser pour obtenir des visas

Thomas Schnell avec Guillaume Dussourt)