RMC

Prince Philip: ce jour où son "ADN" s'est retrouvé en vente sur eBay

Le prince Philip, soutien sans faille pendant plus de sept décennies à son épouse Elizabeth II et à la couronne britannique, est mort vendredi à l'âge de 99 ans au château de Windsor. Retour sur un épisode insolite.

"Son Altesse royale est décédée paisiblement ce matin au château de Windsor": le prince Philip, soutien sans faille pendant plus de sept décennies à son épouse Elizabeth II et à la couronne britannique, est mort vendredi à l'âge de 99 ans au château de Windsor.

Connu pour son caractère impétueux, voire ses gaffes mais aussi pour son dévouement à la royauté malgré les crises, le duc d'Edimbourg, né prince de Grèce et du Danemark, était sorti il y a trois semaines de l'hôpital où il avait passé un mois pour une infection puis un problème cardiaque.

Au palais de Buckingham dans le coeur de Londres, les drapeaux ont été mis en berne et un texte annonçant la disparition de l'époux de la reine a été affiché sur les grilles.

>> A LIRE AUSSI - Le prince Philip, spécialiste en blagues... de mauvais goût

"Si jamais vous voulez cloner le prince Philip..."

Si une grande partie de la vie privée du duc d'Edimbourg, qui aurait eu 100 ans en juin, reste secrète, un épisode récent est particulièrement retentissant: en janvier 2019, il avait eu un spectaculaire accident de voiture lorsque sa Land Rover avait percuté un autre véhicule en sortant d'une allée du domaine de Sandringham et s'était renversée. Indemne, il avait alors renoncé à conduire.

Si aucune conséquence dramatique n'était alors à déplorer, un internaute a, lui, tenté d'en tirer profit. Sur Internet, il a proposé à la vente des débris supposément ramassés sur les lieux de la collision. Précisément, c'étaient des éléments en plastique et des morceaux de verre de la voiture, une Land Rover.

L'internaute ne s'est pas contenté de poster l'annonce puisqu'il l'a accompagné d'une phrase teintée d'une certaine pointe d'humour: "Vous pourrez même y trouver des traces d'ADN si jamais vous voulez cloner le prince Philip un jour".

Son annonce a rencontré un certain succès puisque les enchères avaient atteint plus de 75.000 euros. Très vite, Ebay avait alors supprimé l'annonce car il est interdit de vendre un objet pour tirer profit de la souffrance de quelqu'un. 

La rédaction de RMC