RMC

Une militaire risque la prison pour avoir servi... des cupcakes au cannabis à des collègues

Le marché européen du cannabis légal aiguise les appétits des professionnels du secteur

Le marché européen du cannabis légal aiguise les appétits des professionnels du secteur - AFP

LES TROIS HISTOIRES - Chaque jour, RMC vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité.

C'est ce qu'on appelle avoir le sens de la fête. Une militaire canadienne encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement après avoir été reconnue coupable d'avoir servi des cupcakes contenant du cannabis à des collègues lors d'un exercice militaire avec des munitions réelles.

Selon les médias locaux, des collègues de Chelsea Cogswell se sont sentis drogués, confus et inquiets pour leur sécurité après avoir consommé des petits gâteaux au chocolat à la base militaire de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, la deuxième en importance au Canada. Les soldats qui ont consommé les cupcakes ignoraient qu'ils contenaient de la marijuana.

Le ministère de la Défense nationale a indiqué mercredi soir à l'AFP que la juge militaire Sandra Sukstorf avait "reconnu l'accusée coupable de tous les chefs d'accusation" qui pesaient contre elle. Chelsea Cogswell est accusée de conduite déshonorante en vertu de la loi sur la Défense nationale et d'administration d'une substance délétère en vertu du Code criminel canadien.

Selon le média public CBC, le procès a permis de révéler que la militaire avait cuisiné les cupcakes chez elle puis qu'elle les avait transportés et distribués à huit soldats durant un entraînement. L'incident s'est produit trois mois avant que le gouvernement de Justin Trudeau ne légalise la marijuana au Canada. 

Un audience de détermination de la peine est prévue du 16 au 19 novembre.

La rédaction de RMC avec AFP