RMC

-2°C dans le salon, pas d'électricité... Le calvaire d'un Français dans le "Blizzard du siècle"

Le blizzard aux Etats-Unis a fait au mois 49 morts aux États-Unis, dont 27 dans le comté d'Erié, où se trouve la ville de Buffalo. Deux Français expatriés ont vécu plusieurs jours de froid intense.

La tempête de froid assez extrême qui s'est abattue sur les Etats-Unis depuis plusieurs jours a commencé à s'atténuer depuis mardi. Une accalmie bienvenue, car ce "blizzard du siècle" a fait au moins 49 morts et les autorités craignent que le bilan s'alourdisse rapidement.

Le comté d'Érié, situé dans l'Etat de New York, comptabilise à lui seul 27 morts. Certaines personnes ont été retrouvées mortes dans leur voiture ou dehors. Et c'est dans ce comté que se trouve la ville de Buffalo, très durement touchée elle aussi.

"Ca t'apprend à survivre"

Camille Le Caer, un expatrié français, vit à Buffalo où il y travaille comme chef privé. Il s'est retrouvé sans électricité pendant deux jours. Si la situation s'améliore aujourd'hui, il n'est pas prêt d'oublier ces derniers jours.

“La situation actuelle est meilleure. La neige est en train d’être enlevée. Je suis rassuré. Vendredi, avec la température qui descendait, l’électricité a été arrêtée. Je n’ai jamais vécu quelque chose comme cela et en fait ça t'apprend à survivre", témogne-t-il sur RMC.

"Le samedi matin, quand il faisait bien froid on était tous ensemble, mes enfants et moi, sous des couettes. Il fallait faire bouillir de l’eau et la mettre dans des bouteilles pour faire des bouillottes. Il faisait très froid, on est descendu jusqu’à pratiquement moins deux degrés dans le salon, c’était assez dramatique”, détaille-t-il.

"Dans le centre-ville, c'est catastrophique"

Bertrand Nicolas a quitté la France depuis six ans pour s’installer dans la banlieue de Buffalo. Après le blizzard, son thermomètre s'approche des températures positives et il recommence à retrouver un semblant de normalité.

“La situation est beaucoup plus simple. Là, on a un petit -2 degrés donc c’est quand même beaucoup plus facile pour sortir. Enfin, je vois le bitume sur les routes autour de chez moi. Dans le centre de Buffalo où il y a beaucoup plus de petites rues, c’est catastrophique. Il y a 10 cm de neige damée au minimum sur toutes les routes en centre-ville. Les magasins ont enfin rouvert, j’ai pu aller chercher quelques produits de première nécessité. On est une famille de six personnes et depuis jeudi, on n’avait pas fait les courses donc ça commençait à descendre, mais voilà ça se passe mieux”, confie-t-il.

L'aéroport et certaines autoroutes autour de la ville sont pour le moment toujours bloqués.

La rédaction de RMC