RMC

Crash d'un avion en Chine: une boîte noire a été retrouvée

Avion de la China Eastern Airlines en 2017

Avion de la China Eastern Airlines en 2017 - Hector RETAMAL / AFP

Une boîte noire a été retrouvée ce mercredi en Chine après le crash d'un avion commercial transportant 132 personnes. Aucun survivant n'a été retrouvé.

Le mystère du crash de l'avion de la China Eastern Airlines va-t-il s'éclaircir? Une des deux boîtes noires a été retrouvée ce mercredi après l'accident qui pourrait avoir coûté la vie à 132 personnes. En revanche, selon l'agence AP, elle est en si mauvais état que l'aviation civile chinoise ne saurait s'il s'agit de l'enregistrement du cockpit ou de l'enregistreur de données du vol.

Aucun bilan officiel n'a encore été déterminé par les autorités chinoises, mais aucun survivant n'a été retrouvé après le crash intervenu lundi matin. La pluie avait pourtant interrompu mercredi matin la recherche d'hypothétiques survivants et des boîtes noires de ce Boeing 737-800 qui s'est écrasé deux jours plus tôt en Chine avec 132 personnes à bord, après une chute encore inexpliquée.

L'avion du vol intérieur MU5735 de la China Eastern Airlines s'est désagrégé lundi sur une colline boisée à Wuzhou (sud) alors qu'il reliait les villes de Kunming (sud-ouest) et Canton (sud). Selon les données du site spécialisé Flightradar, l'avion a brutalement piqué vers le sol avant de s'écraser. Un comportement jugé inhabituel par les experts.

"Quand le contrôleur aérien s'est aperçu de la forte baisse d'altitude de l'avion, il a aussitôt contacté l'équipage, à plusieurs reprises, mais n'a obtenu aucune réponse", a indiqué mardi Zhu Tao, le directeur de la sécurité aérienne à la CAAC, l'aviation civile chinoise.

Pire accident d'avion depuis 1994 en Chine

Des centaines de pompiers, militaires, médecins, volontaires et responsables politiques locaux sont mobilisés pour retrouver des traces des passagers, leurs effets personnels et les boîtes noires. Les recherches ont donc été interrompues mercredi en raison des fortes précipitations qui ont gorgé d'eau le site de la catastrophe, le rendant boueux et dangereux pour les sauveteurs.

L'éventuelle confirmation de la mort des 123 passagers et neuf membres d'équipage en ferait le pire accident d'avion depuis 1994 en Chine, où la sécurité aérienne est pourtant jugée très bonne par les experts.

L'appareil n'était pas ancien: en service en Chine depuis 2015, il avait déjà effectué près de 9.000 vols en plus de 18.000 heures, a-t-il précisé. Selon China Eastern, il avait satisfait à toutes les exigences de navigabilité. La CAAC a tout de même ordonné une inspection générale dans le secteur aérien lors des deux prochaines semaines.

J.A. avec AFP