RMC

En Allemagne, le SPD en tête des élections législatives, une longue période de tractation à venir

Dimanche soir, à Berlin, les militants du SPD retenaient leur souffle. La chancellerie est à portée de main. Mais les tractations seront longues pour la succession de Merkel.

Le parti social-démocrate a remporté les élections législatives en Allemagne marquant la fin de l'ère Merkel avec 25,7% des suffrages, devançant d'une courte tête les conservateurs, selon un décompte officiel provisoire annoncé lundi par la commission électorale fédérale.

>> A LIRE AUSSI - Un match à trois en vue en Allemagne: qui pour remplacer Angela Merkel dimanche?

Le camp conservateur de la CDU-CSU recueille 24,1% des voix, le plus mauvais résultat de son histoire, tandis que les Verts arrivent en troisième position avec 14,8% suivis par le parti libéral FDP avec 11,5%.

Ouverture d'une période de tractation

Olaf Scholz, vice chancelier d'Angela Merkel et candidat du parti social démocrate SPD pour la remplacé à pris la parole hier soir, en se proclamant vainqueur.

"Ce qui est certain c'est que de nombreux citoyens ont votés pour le SPD parce qu'ils veulent un changement de gouvernement et parce qu'ils veulent que le nom du prochain chancelier soit le mien, Olaf Scholz.
Le SPD peut compter sur les nombreux soutiens de citoyens et de citoyennes qu'il reçoit. Pendant ce mandat nous allons mettre en oeuvre ce qui a été annoncé pendant la campagne électorale. Nous le défendrons politiquement", a-t-il indiqué.

Une période de tractations s'ouvre donc. Les négociations pourraient durer des semaines, voire des mois. Et pourraient retarder le départ d'Angela Merkel, après 16 années à la tête de la première économie européenne. 

Juliette Droz avec Guillaume Descours