RMC

Faut-il interdire les trottinettes électriques comme à Barcelone? "C'est dangereux pour tout le monde"

Depuis vendredi, Barcelone a interdit les engins roulants sur les trottoirs du centre-ville. Plusieurs associations de défense des piétons aimeraient qu’une mesure similaire soit prise à Paris.

Avec, entre autres, 7.000 trottinettes électriques vendues en France l’année dernière, les engins roulants ont envahi les trottoirs des centres-villes. Pouvant atteindre 60 km/h, ils sont de plus en plus controversés et Barcelone les a même bannis des trottoirs. Plusieurs associations réclament une mesure similaire à Paris.

Céline n’utilise plus la voiture et les transports, mais se déplace en trottinette au quotidien: "Je roule sur les trottoirs principalement et un peu sur la route quand les trottoirs sont trop étroits". Et où qu'elle se trouve, sa trottinette pose problème.

"Sur les zones pour les vélos, on est regardé de travers, sur les trottoirs aussi parce qu'on va plus vite que ceux qui marchent. Donc ce n’est pas évident de savoir où se mettre."

"C'est dangereux pour eux et pour nous"

Des engins roulants de plus en plus nombreux sur les trottoirs, cela représente un vrai danger pour les associations. Carole, parisienne, ne se sent plus vraiment en sécurité: "Je pense que ces engins devraient rouler en dehors des trottoirs. Trouver des voies de vélo, deux roues, une roue mais ne pas déranger les piétons. C’est dangereux pour eux et dangereux pour nous."

Les associations de défense des piétons demandent que les engins les plus dangereux soient considérés comme des voitures, pour les bannir des trottoirs.

Bourdin Direct (avec Tom Masson)