RMC

Fuite de Carlos Ghosn: ce que pourrait révéler l'ex-PDG de Renault-Nissan lors de sa conférence de presse

La manière dont il a réussi à fuir le Japon où il était assigné à résidence reste un mystère. Une partie de la vérité pourrait donc éclater aujourd'hui puisque Carlos Ghosn va s'exprimer publiquement à la presse.

Première apparition publique pour Carlos Ghosn depuis sa fuite du Japon. L’ex-PDG de Renault-Nissan va donner une conférence de presse ce mercredi en début d’après-midi. Il devrait dire, sans filtre, ce qu’il pense du système judiciaire japonais, qui l’accuse d’avoir dissimulé des dizaines de millions d’euros de revenus et d’autres malversations financières quand il était patron de Nissan.

La prise de parole de Carlos Ghosn est attendue avec impatience. Le moindre mot de l'ancien grand patron va être décrypté notamment par les Japonais. Shigenori Kanechira a fait le déplacement. 

Ce journaliste n’est pas certains d’accéder à la salle de presse, mais il a déjà préparé sa question. "Comment a-t-il fui le Japon? Chaque pays a son propre système judiciaire et chacun a ses défauts", indique le journaliste.

"Tout dire sur le fond de l'affaire"

Le pouvoir et la Justice japonaise voilà les sujets que Carlos Ghosn devrait évoquer aujourd’hui selon Joseph Farchakh journaliste pour le quotidien libanais l’Orient-Le jour.

"Selon mes sources, il va divulguer des noms du gouvernement japonais qui ont aidé la justice japonaise à placer monsieur Ghosn derrière les barreaux", indique-t-il. 

Carlos Ghosn doit s’exprimer depuis Beyrouth à 15 heures, 14 heures, heure française. Sur RMC, son avocat, Me François Zimeray a assuré que ce sera l'occasion de "tout dire sur le fond de l'affaire", nuançant toutefois: "Je serai surpris qu’il parle des circonstances de sa fuite".

"Il dira à quel moment et pourquoi il a pris cette décision, qui est probablement la plus difficile de sa vie. C’est une décision que l’on prend quand on a perdu espoir dans un procès équitable" confiait l'avocat à Jean-Jacques Bourdin sur RMC. "Il était impatient de répondre à toutes les accusations depuis son arrestation: je n'exclus pas qu'il dévoile les noms des personnes qui l’ont dénoncé" a-t-il assuré.
Margaux Bédé avec Guillaume Descours