RMC

Fusillade dans un club LGBTQI+: les autorités saluent les "héros" qui ont stoppé le tireur

Cinq morts aux États-Unis après une fusillade dans un club LGBTQI+. L'assaillant, un jeune homme de 22 ans, a été maîtrisé par des clients de la boîte de nuit avant l'arrivée de la police.

Une fusillade homophobe à Colorado Springs, aux Etats-Unis a fait cinq morts et 18 blessés dans une boîte de nuit américaine “LGBTQI+”, le "Club Q". Les blessés ont été transportés dans divers hôpitaux du Colorado. Le Club Q avait annoncé samedi un événement LGBT, une soirée "avec toutes sortes d'identités de genres et de numéros" à l'occasion de la Journée du souvenir transgenre, célébrée internationalement le 20 novembre.

Le spectacle de drag-queen vient de finir samedi soir et des clients dansent sur la piste du club Q pour célébrer la journée du souvenir trans et dénoncer les crimes de haine, quand juste avant minuit un jeune homme de 22 ans entre dans la boîte de nuit et commence immédiatement à tirer au fusil.

À la télé américaine, un client raconte à ce moment-là s'être réfugié dans les loges d'où il a tout entendu, les tirs et l'assaillant se faire attaquer par des clients qui ont réussi à le maîtriser jusqu'à l'arrivée de la police, trois minutes plus tard.

Deux armes retrouvées dans le club

La discothèque, le maire et la police ont tenu à remercier "ces héros qui ont mis fin à cette attaque haineuse" et Adrian Vasquez, le chef des policiers de Colorado Springs a fait part de son soutien face à la transphobie et l'homophobie meurtrière.

“Le Club Q est un refuge pour nos citoyens LGBT. Chaque citoyen a le droit de se sentir en sécurité dans notre ville sans avoir peur d’être attaqué ou blessé. Je suis terriblement attristé et navré”, appuie-t-il.

Le tireur, connu de la police pour des menaces de mort, a été arrêté. Deux armes ont été retrouvées dans la boîte de nuit. "Nous ne devons pas tolérer la haine", a réagi depuis Washington le président Joe Biden, tandis que le gouverneur du Colorado Jared Polis, premier gouverneur ouvertement homosexuel élu aux Etats-Unis, s'est déclaré "horrifié et dévasté".

Nicolas Traino avec Guillaume Descours