RMC

L'ouragan Ian a violemment frappé la Floride, au moins 12 morts

L'ouragan Ian et ses vents allant jusqu'à 300 kilomètres heures ont touché la Floride, provoquant d'importants dommages. Selon le dernier bilan, qui reste évolutif pour l'instant, 12 personnes ont perdu la vie.

Des dégâts historiques pour la Floride, aux États-Unis, après le passage de l'ouragan Ian. Au moins 12 morts sont à déplorer, mais le bilan humain, qui pourrait être "substantiel" selon Joe Biden, devrait s'alourdir.

Plus de 2,5 millions de foyers restaient privés d'électricité jeudi soir selon le site spécialisé PowerOutage. Alors que des villes se retrouvent dévastées, le président américain a déclaré jeudi matin l'état de catastrophe naturelle majeure, ce qui permet de débloquer des fonds fédéraux additionnels pour les régions touchées.

“Les conséquences et les dommages engendrés par cette tempête sont historiques" a estimé jeudi le gouverneur de Floride après le passage de l'ouragan. Jeudi matin, les habitants sont sortis après une nuit difficile où les vents ont parfois atteint les 300 km/h. À la sortie de sa maison, Marie n’a pu que constater les dégâts.

“Tout le toit de la terrasse était complètement arraché, la structure est complètement détruite. On n’a pas d’électricité et on n’a pas d’eau courante. Chacun a son puits dans le jardin et le problème, c’est que c’est alimenté par des pompes qui ont besoin d’électricité. Donc plus d’électricité veut dire plus d’eau”, détaille-t-elle.

D'autres régions touchées?

La maison d’Alexandre a été épargnée. Il est donc sorti de chez lui en voiture jeudi matin.

“Heureusement que j’ai une Jeep surélevée, sinon je ne serais pas sorti de chez moi. Il y avait 50-60 centimètres d’eau dans la rue. Il y a concrètement deux arbres sur trois qui sont par terre avec les racines… Les pompiers sont partout et il y a des bouts du théâtre de la ville qui sont complètement tombés avec la force des vents. Il faut tout déblayer, il faut enlever ce qui est sur la route, il faut attendre que l’eau s’en aille…”, énumère-t-il.

Des bateaux poussés par la mer dans les rues des villes, aux torrents de boue entrants dans les maisons, l’Ouragan Ian restera longtemps dans les mémoires. Et alors qu'il avait été rétrogradé en tempête tropicale après son passage sur les terres, il s'est de nouveau renforcé jeudi soir au point d'être recatégorisé en ouragan. Il se dirige désormais vers la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Géorgie.

Théo Renaudon avec Guillaume Descours