RMC

Midterms: Cette élection doit être considérée comme un référendum 'Pour ou contre Trump'

Alors que s'engage la dernière ligne droite de la campagne des élections de mi-mandats qui se tiennent le 6 novembre, RMC a assisté aux techniques de porte-à porte des militants démocrates à Détroit.

Qu'aucune voix ne manque. C'est le dernier week-end de campagne électorale aux Etats-Unis, avant les élections de mi-mandat et tout le monde est sur le pied de guerre. Le président est d'ailleurs sur le terrain puisqu'il est attendu dans plusieurs meetings afin de rassembler les foules républicaines dans un scrutin qui s'annonce serré dans de nombreux districts.

L’enjeu est énorme: la chambre des représentants pourrait bien passer du rouge au bleu, du camp républicain au camp démocrate. De fait, un certain nombre de mesures voulues par Donald Trump pourraient être bloquées ou retardées. 

Certains états-clés feront basculer le vote et les derniers jours de campagne s'annoncent très animés, comme c’est le cas à Downers Grove, à une heure de route de Chicago, dans l'Illinois. Ici, le candidat démocrate Sean Carsten pourrait bien ravir le siège au député sortant républicain.

Cinquante électeurs à convaincre dans la journée

Un enjeu de taille qui pousse les militants a être mobilisés 7 jours sur 7 pour s’assurer qu'aucune voix ne sera perdue. Il est d'ailleurs 9h, ce matin-là, et ils sont déjà une trentaine, malgré le froid, à écouter les consignes du directeur de campagne. Chacun possède un plan du quartier où il doit se rendre et une liste de nom d’électeurs à convaincre.

"Le but est de repérer les indécis et les abstentionnistes pour les inciter à voter pour nous" explique la jeune Liz, en pleine opération de porte-à-porte. Au total, elle va frapper à plus de cinquante maisons. Et souvent, la conversation s'engage, comme ici avec Robert, retraité, qui l'affiche sans sourciller: il votera pour le candidat démocrate car il s'intéresse, lui, aux questions de santé. "C’est l’enjeu le plus important car trop d’Américains s’endettent à outrance pour payer leurs frais de santé" prévient-il.

Une participation plus importante

A la permanence électorale, d’autres bénévoles s’apprêtent, eux, à prendre le relais, emmené par Greg Bales de l’équipe de campagne. Pour ce trentenaire en sweat-shirt flanqué d'un autocollant pour son candidat, cette élection est cruciale:

"Oui, cette élection doit être considérée comme un référendum 'Pour ou contre Trump', car elle peut permettre de contenir ce président de limiter ses pouvoirs". 

Un argument qui pourrait, notamment, expliquer, cette année, la participation bien plus importante que d’habitude aux élections de mi-mandat, selon la plupart des instituts de sondage.

Céline Martelet, Stéphanie Collié (Avec XA)