RMC

Mort d'Elizabeth II: 70 ans d'entente (plus que) cordiale entre la Reine et la France

Elizabeth II était une amoureuse de la France. Durant ses 70 ans de règne, elle a connu neuf présidents de la République et a réalisé cinq voyages officiels comme souveraine. Retour sur une reine diplomate envers le pays, à la fois ami et rival.

Un longue histoire d'amour. Francophone et francophile, Elizabeth II a fait pas moins de cinq visites d'Etat en France. La défunte reine d'Angleterre appréciait particulièrement la France dont elle a rencontré tous les chefs d'État en plus de 60 ans de règne. Ainsi, elle maniait parfaitement la langue de Molière, et aimait la gastronomie française et notamment le foie gras. "Une histoire incroyable" disait même l'ambassadrice britannique en France, Menna Rawling, au moment du jubilé des 70 ans.

Sa première visite de princesse, en dehors du Royaume-Uni, sans ses parents, était en France, en 1948, en compagnie du prince Philip. Ensuite, elle a réalisé sa première traversée de la Manche comme reine pour une première visite officielle sous René Coty en 1957.

De Coty à Macron

Charles De Gaulle, Georges Pompidou puis Valéry Giscard d'Estaing ont ensuite eu l'honneur de ses visites. Par ailleurs, ses relations avec Valéry Giscard d'Estaing n'étaient pas forcément au beau fixe: il est dit qu'elle ne l'appréciait pas, parce qu'il jouait les monarques à sa place.

En mai 94, elle participe à un moment clé de la relation franco-britannique en inaugurant le tunnel sous la Manche aux côtés de François Mitterrand. "C'est la première fois dans l'histoire que les chefs d'Etat de France et de Grande-Bretagne se rencontrent sans avoir dû prendre le bateau, ni l'avion", dit-elle alors, en Français dans le texte.

"Un mélange d'amitié, de rivalité et d'admiration"

Dix plus tard, en 2004, c'est Jacques Chirac qui traverse le "Channel" dans l'autre sens, invité officiel de la Reine au Château de Windsor. Il commet alors l'impair d'arriver une demi-heure en retard au Château de Windsor. Or, le protocole est formel: on ne fait pas attendre la reine. Un incident vite oublié pour la souveraine britannique qui saluera alors les 100 ans de la signature des accords bilatéraux d'alliance entre les deux pays:

"Vive l'entente cordiale" dira alors la Reine

L'ultime séjour d'Elizabeth II date de 2014, à l'occasion des 70 ans du débarquement, pour trois jours de visite à Paris. Nicolas Sarkozy accueillera aux côtés de François Hollande...pour les 70 ans du débarquement.

"Nos compatriotes ont toujours ce mélange unique d'amitié, de rivalité dans la bonne humeur, ainsi que l'admiration qui constitue l'essence des liens qui unissent la Grande-Bretagne et la France", avait-t-elle déclaré à l'époque.
Laurent Saigre avec Maxime Martinez