RMC

UE: découvrez le nouveau quatuor à la tête du pouvoir européen

Après d'âpres négociations, les dirigeants de l'UE ont trouvé mardi soir un accord concernant les postes clés de l'exécutif européen.

Les dirigeants européens ont enfin réussi à se mettre d'accord sur l'Etat major de l'Union Européenne. Le Parlement européen doit entériner ce mercredi le nouveau casting. Après 48 heures de tractations, la ministre allemande Ursula von der Leyen devrait prendre la tête de la Commission et la Française Christine Lagarde celle de la BCE. Deux femmes devraient occuper pour la première fois deux postes clés.

La présidence du Conseil européen sera occupée par le Premier ministre libéral belge Charles Michel, le ministre socialiste espagnol Josep Borrell sera Haut représentant pour les Affaires étrangères.

Macron satisfait

Une "solution consensuelle", a salué Emmanuel Macron mardi, mais il faudra "réformer les méthodes de travail et de nomination" pour éviter le même bourbier dans 5 ans, a prévenu le président français.

Victor Joanin, la présidence de la commission européenne arrive donc aux mains d’une conservatrice allemande, même si elle devra être confirmée formellement par le Parlement européen courant juillet.

Ursula von Der Leyen est donc une conservatrice modérée, parfaitement francophone, et c'est la première femme à accéder à ce poste. Emmanuel Macron est satisfait et la connaît bien puisque c’est l’actuelle ministre allemande de la Défense.

Pour résumer : la parité est respectée, la France et l’Allemagne occupent 2 postes clés, les 3 plus grands partis sont représentés... L’équilibre est presque parfait. Ne reste plus qu'à contenter les pays de l’Est. La présidence du parlement européen devrait justement revenir à l’un d’entre eux.

A Bruxelles, Victor Joanin (avec James Abbott)