RMC

La vente de vêtements d'occasion s'installe dans les supermarchés

Le groupe Auchan fait par exemple lui aussi le pari des habits d'occasion. Dans les rayons textiles de 84 magasins, on peut trouver des vêtements de marque déjà portés.

Acheter des vêtements d'occasion. Les Français en sont de plus en plus adeptes, par souci, écologique mais aussi économique. Un essor qui s'explique notamment par le développement des applications de mise en relation entre particuliers qui facilite grandement les achats de seconde main comme Vinted. Un concept qui semble convaincre acheteurs et donateurs comme au Auchan d'Epinay-sur-Seine.

Ouvert depuis l'été, le rayon textile d'occasion est encore peu connu, mais attire les regards. Lashen et sa fille ont flashé sur un jean avec des paillettes.
“C’est un coup de cœur pour ma fille. C’est elle qui l’a choisi, c’est un modèle qui lui plaisait”, indique-t-il. 

Vers une généralisation du concept à l'ensemble des magasins

Faire des affaires, c'est aussi ce que cherche Samy: pour lui, qui a travaillé dans le textile, il reconnaît un bon tissu au toucher. Il compare. 

Et il n 'y a pas photo, l'ancien modèle est plus solide et quasiment deux fois moins cher. 

Avant de se retrouver en rayon, ces vêtements de deuxième main sont déposés par les consommateurs dans un grand sac à récupérer en magasin. Marine Hamon, directrice du Auchan d'Epinay-sur-Seine.

“Il faut remplir la moitié du sac avec les vêtements qu’on souhaite donner. Et en échange de ce sac rempli, le client reçoit un bon d’achat de cinq euros valable dans les magasins Auchan ou il décide de reverser les cinq euros à l’association de son choix”, détaille-t-elle. 

L'enseigne répond ainsi à une demande croissante des consommateurs. Objectif: généraliser le concept à ses 120 hypermarchés d'ici fin 2021.

Azaïs Perronin avec Guillaume Descours