RMC

"On a besoin de café et de légumes en conserve": la grande collecte nationale des Banques alimentaires a débuté

Des pâtes, des légumes secs, de l'huile... Les banques alimentaires lancent à partir de ce vendredi et pendant tout le week-end leur grande collecte nationale de dons, avec pour objectif de récolter les denrées nécessaires pour 24 millions de repas.

Vous les croiserez sûrement au moment de faire vos courses. Jusqu'à dimanche, 130.000 bénévoles vont être mobilisés dans 9.000 points de collecte, principalement à l'entrée des supermarchés et hypermarchés du pays pour collecter des produits alimentaires de première nécessité.

Ces produits seront ensuite donnés à 5.400 associations et centres d'action sociale qui les distribueront aux personnes dans la nécessité. Objectif cette année: récolter près de 11.500 tonnes de denrées, l'équivalent de 24 millions de repas. Pour l'association c'est un moment indispensable pour venir en aide aux personnes dans le besoin.

"Ça fait partie des choses qui améliorent leur quotidien"

Du thé, des biscuits… Chaque année, Yann participe à la récolte des banques alimentaires: "On prend des produits qui sont plutôt bons pour que ça change du quotidien des gens qui vont à la banque alimentaire. Beaucoup de personnes peuvent passer par des hauts et des bas donc je sais que ça fait partie des choses qui améliorent leur quotidien".

Tout le week-end, 130.000 bénévoles comme Adèle vont être mobilisés pour récupérer les dons. Des dons qui sont tous les bienvenus, mais l'association cherche aussi des produits spécifiques: "On a besoin de café et de légumes en conserve. On évite un peu de prendre des pâtes parce que beaucoup de gens en donnent et ce n’est pas très nutritif. Ce sont les produits les plus nutritifs qu’on priorise".

"C’est bien plus qu’un petit plus"

Si la collecte ne représente qu'un dixième des produits récoltés chaque année par l'association, "c’est bien plus qu’un petit plus", pour Jacques Bailet son président. L’initiative est indispensable: "Ce sont des denrées qu’on ne trouve pas ailleurs. Tous les matins, on ramasse des produits frais comme des légumes ou des laitages. Mais la collecte nationale sur des produits à longue durée comme de l’huile, les conserves de viande et de poisson, on ne les trouve pas à la ramasse quotidienne".

En 2018: 2 millions de Français ont bénéficié des dons des banques alimentaires.

Cyprien Pézeril (avec Caroline Petit)