RMC

Coupe du Monde féminine: les jeunes porte-drapeaux ont des étoiles plein les yeux

Lors du match, France-Norvège ce mercredi soir, des élèves d’une classe de 4ème du collège André Malraux à Cagnes-sur-Mer seront au centre de la pelouse aux côtés des joueuses pendant l’hymne national. Ils rejoindront ensuite les tribunes afin d’assister au match.

La France joue son deuxième de son mondial à Nice ce mercredi soir. Après la victoire lors du match d’ouverture contre la Corée du Sud, les Bleues pourront compter sur une forte affluence. Les 35.100 billets mis en vente ont tous été écoulés. Et puis certains supporteurs vont être aux premières loges pour ce match. Des élèves d’une classe de quatrième du collège André Malraux à Cagnes-sur-Mer ont été désignés pour être porte-drapeau. 

Ils seront donc au centre de la pelouse aux côtés des joueuses pendant l’hymne national puis ils rejoindront les tribunes afin d’assister au match. Ballon au pied et maillot de football sur le dos, ces collégiens n’ont qu’un seul sujet de conversation ces derniers temps: leur participation au mondial, aux côtés des Bleues. 

"C’est une chance. Ça n’arrive pas à tout le monde. Et puis dire à la famille qu’on va être porte drapeau du football féminin, c’est un honneur", affirme une des élèves. 

Mathis l’affirme, il est déjà un grand fan d'Eugénie Le Sommer. "C’est une buteuse et moi, j’aime bien marquer des buts. C’est mon rêve de voir des joueuses, d’être à côté d’eux", affirme-t-il.

Sur le terrain avec les joueuses

Lola et Louane s’imaginent elles aussi tout près de leurs joueuses préférées.

"C’est monumental. Rien que d’être derrière elles, de chanter la Marseillaise, tout ça, ça va être génial", affirment les deux filles. 

Ce projet a permis de changer les comportements des élèves constate Amin M’ned, leur professeur à l’origine de cette participation au mondial. "On les a sentis beaucoup impliqués et ça fait plaisir", confie-t-il. 

Si les avis sont partagés sur le score, pas de doute en revanche sur la victoire des Bleues. Tous voient une victoire des Bleues face à la Norvège. Tous sont prêts à donner de la voix, ce soir pour encourager leurs joueuses préférées.

Kelly Vargin avec Guillaume Descours