RMC

Et tous les flics, c'est des bâtards: Laurent Wauquiez coupe les subventions d'une salle accueillant un festival antifa

A cause de propos anti-flics, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de suspendre les 45.000 euros accordés à la salle programmant un festival antifa en décembre.

Des subventions à une salle de spectacle suspendues après des propos anti-flics à Villeurbanne dans le Rhône.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a décidé de supprimer ces aides après la diffusion d'une vidéo de promotion d'un "festival de musique anti-fasciste" prévu en décembre prochain. On peut y entendre deux rappeurs insulter ouvertement les policiers de "bâtards".

La salle de concert qui accueille le festival, elle, se défend et de désolidarise de ces propos. La vidéo de promotion du festival Lyon Antifa ne dure que 45 secondes et les images sont extraites d'une précédente édition, en 2015.

"C'est leur responsabilité de surveiller ce qu'il s'y passe"

A la fin d'un morceau, deux rappeurs d'origine parisienne chantent avec le public le slogan "Et tous les flics, c'est des bâtards". De quoi irriter Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui finance à hauteur de 45.000 euros par an la salle qui doit accueillir l'événement.

"Je considère que quand le CCO programme quelque chose, c'est leur responsabilité de surveiller ce qu'il s'y passe. Donc maintenant il va falloir qu'ils viennent nous voir et qu'ils nous expliquent comment ils ont laissé faire ce genre de choses, et en attendant nous retirons tous nos financements à cette structure."

"Cette subvention-là ne sert pas au festival antifa. La couper n'aura aucun incidence sur cette manifestation"

Pour le CCO de Villeurbanne, qui n'est pas l'organisateur du festival, les propos tenus à l'encontre des policiers sont inacceptables. Pour Tanguy Guézo, l'un de ses responsables, cette décision pénalise durement la structure.

"Cette subvention-là ne sert pas au festival antifa. La couper n'aura aucun incidence sur cette manifestation. par contre, cette subvention de fonctionnement pour le CCO elle sert à notre fonction de pépinière associative et culturelle. Ce sont d'autres personnes qui en subiront les conséquences."

Pour l'instant, l'édition 2021 du festival antifa de Lyon reste en suspens. Les deux rappeurs incriminés n'étaient de toute façon pas prévus à l'affiche cette année.

>>> A LIRE AUSSI - Présidentielle: malaise profond chez Les Républicains qui doutent de la primaire et des candidats

Gwenaël Windrestin (avec J.A.)