RMC

Trump coupé en direct par des chaînes de télévisions américaines: "J’espère qu'ils feront pareil quand Joe Biden commettra une énième bourde"

Dans les Grandes Gueules, Barbara Lefebvre a trouvé "lamentable" l'attitude de certaines chaînes de télévision américaine d'avoir coupé leur retransmission en plein discours de Donald Trump. Le président américain est accusé de fake news.

Ce jeudi, Donald Trump a fait un point presse alors que le nouveau président des États-Unis n’avait toujours pas été désigné. Trump revendiquait la victoire si l’on ne comptait pas "les votes illégaux". Pour lui, les démocrates veulent "voler l’élection". Avant de finir son discours, plusieurs chaînes de télévision ont décidé de couper leurs directs afin de dénoncer les "fake news" du président sortant.

Une situation étonnante qui n’a pas manqué de faire parler. Sur le plateau des GG, on a également évoqué cette scène inédite.

"C’est absolument lamentable"

"Ce qui me fait rire c’est qu’en France, on en entend certains qui disent "Dans l’Amérique de Donald Trump, il n’y avait plus de démocratie". Sauf que oui, il y a bien toujours une démocratie aux États-Unis, la preuve", s’amuse Barbara Lefebvre.

"Ce qui vient de se passer, ça donne du grain à moudre à tous les électeurs de Trump qui disent "vous voyez ce que c’est ce système des élites médiatiques ?". C’est absolument lamentable. Surtout, j’espère que cette chaîne fera pareil quand Joe Biden commettra une énième bourde où il racontera n’importe quoi comme quand il disait qu’il y avait 200 millions de morts du Covid aux États-Unis. J’espère qu’ils vont l’interrompre aussi pour dire "nous nous permettons d’interrompre le président Biden pour le corriger".

"Twitter passe son temps à faire des encadrés et des points d’exclamation dès que Donald Trump tweete"

Pour l’enseignante GG, Donald Trump est même devenu le bouc émissaire du réseau social Twitter.

"Twitter passe son temps à faire des encadrés et des points d’exclamation dès que Donald Trump tweete quelque chose alors que le nombre d’âneries et de menaces et de complotistes qui trainent sur Twitter ne sont jamais indiqués. Par contre, Donald Trump, dès qu’il ouvre la bouche, il est indiqué par Twitter, ajoute-t-elle"

En effet, sur le fil Twitter de Donald Trump, on peut y voir des messages de ce dernier masqués par le réseau social. Twitter permet tout de même de les voir mais indique que "une partie ou la totalité du contenu partagé dans ce Tweet est contestée et susceptible d'être trompeuse quant au mode de participation à une élection".

Maxime Trouleau