RMC

Poisson d'avril: mais d'où vient cette tradition?

Le 1er avril est le jour des farces un peu partout dans le monde et remonterait à l'Antiquité.

Cette tradition festive de la farce du premier avril vient de loin. Sans doute de l’Antiquité. Les Romains célébraient le 25 mars la fête d’Hilaria, qui durait une semaine et se terminait donc le 1er avril. Hilaria était un dieu grec qui couchait avec sa mère. On le fêtait par un carnaval au cours duquel la parole était libre, la satire et les propos choquants étaient autorisés. Un jour de blagues, et c’est resté.

Au Moyen-Age on avait des fêtes des fous le premier avril, elles existent encore en Russie. Aux Etats-Unis c’est la journée des idiots. April Fool’s day. Au Brésil, c'est le jour des menteurs. “Dias das mentiras". En Espagne le jour des ânes. “Dias dos Burros”. En allemand “April Scherz”, les plaisanteries d’avril. Une tradition un peu débile, mais mondiale ! 

C’est, ou c'était, aussi le jour des canulars dans les journaux

Le plus frappant cette année est celui de Volkswagen qui a annoncé mardi vouloir changer de nom aux Etats-Unis pour devenir "Volt wagen". Volt comme l’unité de mesure de l’électricité. Plusieurs grands médias se sont fait avoir et ont relayés l’information. Par exemple la très sérieuse AFP qui n’a pas du tout apprécié la plaisanterie et qui a protesté contre la blague.

Sinon, ces dernières années, un journal suisse avait annoncé l’obligation de la ceinture de sécurité dans les trains. C’était crédible mais c’était faux. Un site de banque en ligne a prétendu avoir inventé le paiement par claquement de doigt. France 2 avait diffusé à 20 heures un reportage sur les éoliennes qui ralentissent la rotation de la terre. 

Ou bien ce dernier en 1972. Un reportage dans le journal télévisé pour annoncer que bientôt on n’aurait plus le droit de fumer au bureau. Et en 1972, ça paraissait impossible d’imposer une mesure aussi liberticide ! C’était un grossier poisson d’avril auquel personne n’a cru… 

Nicolas Poincaré (avec J.A.)