RMC

Accident de moto impliquant des policiers: nouvelle nuit d'incidents en banlieue parisienne, une école incendiée

RMC
L'accident, en plein confinement, a rapidement enflammé les réseaux sociaux, alimentés par des vidéos de témoins dénonçant une "bavure" policière. Une enquête est toujours en cours.

Depuis la collision impliquant une moto et la police à Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, dans la nuit de samedi à dimanche, des incidents ont lieu chaque nuit dans les banlieues de l’agglomération parisienne et même ailleurs en France. L'accident, en plein confinement, a rapidement enflammé les réseaux sociaux, alimentés par des vidéos de témoins dénonçant une "bavure" policière, et provoqué des échauffourées dans la ville le soir-même avant de s'étendre à d'autres quartiers de banlieue parisienne dimanche et lundi.

De nouveaux incidents ont ainsi éclaté dans plusieurs quartiers du 92 dans la nuit de mardi à mercredi et une école a été partiellement endommagée par un incendie à Gennevilliers. L'école primaire Paul-Langevin a été touchée par un départ de feu rapidement maîtrisé. "Le bureau de la directrice a été détruit et deux salles ont été endommagées", a indiqué la préfecture des Hauts-de-Seine. L'incendie, dont les circonstances restent encore floues, a eu lieu "en dehors de la zone des violences urbaines", a-t-elle précisé.

Ailleurs dans le département, la police a été visée par des tirs de feux d'artifices lors d'incidents sporadiques qui ont éclaté à Nanterre et Villeneuve-la-Garenne. Lors de cette quatrième nuit de tensions dans plusieurs villes de proche banlieue parisienne, les incidents ont été globalement de plus faible intensité par rapport aux nuits précédentes, a assuré la préfecture.

La rédaction de RMC (avec AFP)