RMC

Agression de Rudy: quatre adolescents ont reconnu les faits

Rudy, 16 ans, a été agressé lundi par plusieurs jeunes de son lycée, dans l'Oise. Le passage à tabac avait été filmé et diffusé sur les réseaux sociaux. Interpellés jeudi, quatre suspects ont reconnu les faits.

Quatre jours après l'agression de Rudy, ce lycéen handicapé roué de coups lundi devant son établissement dans l'Oise, à Saint-Maximin, ses agresseurs ont livré leur version aux enquêteurs. Cinq suspects ont été arrêtés jeudi matin. L'un a été libéré et mis hors de cause. Les quatre autres ont passé leur nuit en garde à vue.

Les quatre suspects ont reconnu avoir frappé Rudy. Ce sont des élèves de 15 ans scolarisés dans le même lycée que la victime. Ils disent avoir agi en réaction à des insultes à caractère raciste. À ce stade de l’enquête, ce point n’est pas confirmé, précise le procureur de Senlis.

La victime de 16 ans conteste toute connotation raciste. Rudy affirme être régulièrement moqué en raison de son handicap au pied et son hyperactivité et indique ses camarades s’en sont pris à lui gratuitement ce lundi parce qu’il a refusé de prêter sa cigarette électronique.

Une plainte contre Rudy?

La mère de Rudy est écoeurée par ces accusations. Elle a rencontré les familles de deux suspects ce jeudi, à la sortie de la gendarmerie.

Ils lui ont présenté leurs excuses et ont également menacé, raconte-t-elle, de porter plainte contre Rudy, qu'ils estiment aussi responsable. La maman de Rudy se dit très inquiète pour son fils. "Admettons qu’il ait dit quoi que ce soit, ça n'excuse pas ce déchaînement de violence”, appuie-t-elle.

Le rectorat a indiqué que l'établissement engagera des procédures disciplinaires en fonction de l'avancée de l'enquête et apporte son soutien à la victime.

Nicols Traino avec Guillaume Descours