RMC

Ambassades d'Ukraine, sites militaires: l'Europe visée par une vague de colis piégés

Un peu partout en Europe, des ambassades d'Ukraine et des sites militaires ont été visés par des colis piégés alors que la guerre entre Moscou et Kiev bat son plein depuis l'invasion russe le 24 février dernier.

L'Europe est en alerte. Car un scénario digne d'un roman d'espionnage se joue depuis quelques semaines: de nombreuses ambassades d'Ukraine en Europe dont celle de Paris ont reçu des lettres suspectes remplies de matière organiques animales comme du sang ou des yeux, comme le révèle Le Figaro.

Parfois ces colis piégés contenaient aussi des substances incendiaires ou explosives. Un garde de sécurité de l'ambassade d'Ukraine à Madrid a même été légèrement blessé au doigt à l'ouverture d'un paquet. Le même jour, c'est une entreprise d'armement militaire qui a fourni des armes à Kiev qui a été ciblée au nord est du pays.

Précautions d'usage

Fin novembre, l'Espagne a connu une vague de colis piégés. L'un de ces paquets était destiné au ministère de la Défense un autre au ministre de l'Intérieur espagnol en personne. Un dernier ciblait la base aérienne qui abrite le centre satellitaire de l'Union Européenne. Le plus souvent, les paquets étaient envoyés dans un carton marron contenu dans un coffret de bois.

Dans ce contexte sensible et sur fond de guerre entre l'Ukraine et la Russie, le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale a émis un bulletin d'alerte Vigipirate en France. Il invite les fonctionnaires de sécurité à contrôler les colis aux rayons X. En cas de doute, il préconise de ne pas les ouvrir ni les manipuler, d'établir un périmètre et d'évacuer la zone et puis d'attendre l'intervention des services spécialisés de l'État.

Marion Dubreuil