RMC

"Aucun gouvernement n’a réussi à faire baisser le nombre de féminicides", déplore Marlène Schiappa

Entre 122 et 149 femmes ont été tuées en 2019 selon les sources. Un chiffre qui reste dans la moyenne des dernières années selon Marlène Schiappa.

Le nombre de féminicides a cette année encore atteint des chiffres records. Entre 122 et 149 femmes ont été tuées sous les coups de leurs maris en 2019. En 2018, ce chiffre était de 121. Paradoxalement, cette année, les féminicides n’ont jamais été autant abordés dans les sujets de société. 

Cependant, Marlène Schiappa, secrétaire de d’État en charge de l’égalité entre les hommes et les femmes refuse de donner un objectif chiffré pour 2020 considérant que le sujet est "trop important".

"Il a beaucoup été dit qu’en 2019, le nombre de féminicides avait augmenté, c’est faux. On est dans une moyenne qui est constante, hélas. Depuis des années ça n’a pas baissé, aucun gouvernement n’a réussi à faire baisser ce chiffre. Évidemment l’objectif, c’est que ça diminue, mais même s’il n’en restait que 15, ce serait 15 de trop", affirme-t-elle.

Moins d'intérêt de la part des médias? 

Selon elle, la seule solution pour que le nombre de féminicides baisse enfin, c’est que toute la société s’empare de la question.

"Je remercie les Grandes Gueules de parler des violences conjugales parce que nous, nous sommes en train d’essayer de travailler avec des journalistes pour essayer de faire connaître des nouveaux dispositifs et on se heurte à des personnes qui nous disent: ‘ce n’est plus le sujet qui intéresse, c’était au moment du Grenelle", explique-t-elle. 

Elle affirme également que son ministère travaille main dans la main, avec celui de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, notamment pour améliorer la réponse de la justice sur les cas de violences conjugales. Enfin, elle indique que les formations de policiers et gendarmes pour une meilleure prise en charge des victimes va se poursuivre dans les mois qui arrivent. 

Guillaume Descours