RMC
Dossier

Violences conjugales

Les violences conjugales provoquent encore de nombreux drames en France, avec des dizaines de féminicides. En 2021, selon l’Observatoire national des violences faites aux femmes, 122 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire, 23 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire, et 14 enfants mineurs sont décédés, tués par un de leurs parents dans un contexte de violences au sein du couple. L’un des enjeux concerne la prise en charge des victimes par les policiers ou les gendarmes, pour protéger plus efficacement les femmes qui se trouvent dans des situations à risques. Le gouvernement veut aussi aider les victimes à porter plainte.

Un homme qui avait été écroué jeudi, soupçonné d'avoir assassiné son ex-compagne en l'empoisonnant, a été retrouvé mort, dimanche, dans sa cellule. D'après une source proche du dossier, il s'agit d'un suicide.

Le policier est entendu par l'IGPN ce mardi (illustration)

Violences conjugales à Blois: le policier mis en cause déjà visé par un avertissement cet été

INFO RMC. Le policier qui a reçu mardi dernier la victime de violences conjugales, aujourd'hui dans le coma, au commissariat de Blois, avait été sanctionné d’un avertissement l’été dernier pour sa mauvaise gestion d'un appel au 17. Mardi, le policier a demandé à la jeune femme de 24 ans de revenir le lendemain. Deux heures après, son ex-conjoint l'a violemment frappée. Elle se trouve dans un état critique.

3919: le numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence (illustration).

Plainte pour violences conjugales: "J’aurais eu le temps de mourir 40 fois" témoigne une victime

Malgré des avancées, la prise en charge des violences conjugales dans les commissariats et les gendarmeries n'est pas optimale. Le 13 décembre dernier, une femme de 24 ans s'est présentée au commissariat de Blois (Loir-et-Cher) pour porter plainte contre son ex-compagnon. Problème: on lui demande de revenir le lendemain. Deux heures plus tard, l'homme a tenté de la tuer. Elle se trouve toujours dans le coma, une semaine après les faits.

François Ruffin était invité sur BFMTV et RMC, ce mercredi 5 octobre 2022.

Violences conjugales: selon François Ruffin, "il faut une charte nationale" dans les institutions

La reprise des débats à l'Assemblée nationale a été agitée, ce mardi, à cause des affaires judiciaires de certains députés, notamment Adrien Quatennens, soupçonné de violences conjugales. François Ruffin, député La France insoumise, invité sur RMC et BFMTV ce mercredi, dénonce un "deux poids deux mesures" de la part de la majorité. Il appelle à la création d'une "charte nationale" sur la gestion des violences conjugales, présentes non seulement dans les partis, mais aussi dans les entreprises, les associations, les syndicats...

Alexandra Lamy sur RMC le 18 septembre 2022

L'appel d'Alexandra Lamy au gouvernement pour aider les femmes victimes de violences conjugales

Alexandra Lamy prend pour la première fois place derrière la caméra et réalise "Touchées", un téléfilm consacré à la reconstruction des femmes victimes de violences conjugales. Invitée de la Matinale Week-End, l'actrice lance un appel au gouvernement pour soutenir les associations consacrés à l'aide aux victimes et pour une réorganisation de la justice sur ces questions des violences intra-familiales.