RMC

Bernard Tapie fixé ce mardi: pourrait-il vraiment aller en prison?

Le tribunal correctionnel rend son jugement ce mardi dans l'affaire de l'arbitrage Bernard Tapie-Crédit Lyonnais. Si le procureur a demandé cinq ans de prison ferme, est-il possible qu'il aille en prison?

Epilogue ce mardi dans l'affaire Tapie - Crédit Lyonnais. Bernard Tapie, 76 ans, devrait être fixé sur son sort. Le tribunal correctionnel rend son jugement à 10 heures sur l'arbitrage controversé qui lui a octroyé 403 millions d'euros en 2008, dont 45 millions d'euros à titre de préjudice moral.

Le patron de La Provence est poursuivi à Paris pour "escroquerie" et "détournement de fonds publics". Le 1er avril, le parquet a requis cinq ans de prison ferme à son encontre. Mais l'ancien patron de l'OM ne sera pas présent à l'audience pour "raisons de santé" comme l'a fait savoir son avocat.

5 ans ferme ? "Le procureur est plus optimiste que mes médecins"

L'état de santé de Bernard Tapie peut-il influer sur la peine qui sera prononcé ? Combatif durant tout son procès, c'est sa voix éraillée qui trahissait sa maladie en mai dernier sur BFMTV.

"J'ai rappelé au procureur qui demande cinq ans ferme qu'il était plus optimiste que mes médecins. Je crois qu'il n'a pas compris ce que je voulais dire", avait-il lancé. 

"Les cas de figure où Bernard Tapie irait en prison sont extrêmement réduits"

A 76 ans l'homme d'affaires souffre d'un double cancer de l'oesophage et de l'estomac. Un état de santé qui sera forcément dans la tête des magistrats selon Me Thierry Vallat, avocat au barreau de Paris.

"Le premier cas de figure c'est, on a un mandat de dépôt à l'audience, cinq ans de prison prononcées, et donc M. Tapie va en détention. Là, son avocat va demander un aménagement de la peine et défendre l'incompatibilité de l'état de santé de Bernard Tapie (avec une incarcération). 
Deuxième cas de figure: pas de mandat de dépôt et là M. Tapie pourra faire appel, un appel qui est totalement suspensif et il reste chez lui et peut se soigner en toute quiétude. 
Soit le tribunal prononce une relaxe pure et simple. Les cas de figure où Bernard Tapie irait en prison sont extrêmement réduits, voire complètement nuls."

En cas d'appel il faudrait donc attendre un nouveau procès dans plusieurs mois.

Sophie Paolini (avec James Abbott)