RMC

"C'est le destin": Bahia Bakari, unique survivante du crash de la Yemenia Airways, témoigne

Devant la Cour d'assises de Paris, Bahia Bakari (25 ans) est venue livrer son témoignage ce lundi. Elle a survécu au crash de la Yemenia Airways alors qu'elle n'avait que 12 ans, restant des heures accrochée à un débris au milieu de l'eau. Elle a regretté l'absence de représentant de la compagnie au procès.

Bahia Bakari, l’unique survivante du crash de l’avion de la Yemenia Airways, qui a fait 152 victimes au large des Comores en 2009, a témoigné ce lundi devant la Cour d’assises de Paris.

Bahia Bakari avait 12 ans à l'époque du drame et voyageait avec sa mère lorsque l'avion s'est abîmé en mer. Elle a survécu en s'accrochant à un débris pendant plus de 11 heures, avant d'être secourue. Aujourd'hui, la jeune femme a 25 ans. Elle se souvient avec précision de la nuit du drame.

Lors de son témoignage à la barre, son sourire s’efface une seule fois, lorsqu’elle évoque le deuil de sa mère, tuée dans le crash.

“Mes blessures n’étaient pas graves, je n’ai aucune séquelle, mais ma maman n’est plus là, c’est très dur”, sanglote-t-elle, avant de trouver la force de raconter les secondes où tout à basculé.

Elle regrette l'absence d'excuses de la Yemenia

“Ma mère n’aurait pas supporté que j’abandonne”, explique Bahia, qui refuse d’être considérée comme une miraculée. “J’ai survécu, c'est le destin”, résume-t-elle. “J’aurais aimé que Yemenia nous écoute, que la compagnie soit présente et s’excuse”, regrette-t-elle en souriant.

Un sourire qui ne l’a jamais quitté pour “donner du courage aux proches des 152 victimes”, dit-elle.

Jean-Baptiste Bourgeon avec Guillaume Descours