RMC

Colis piégé à Lyon: le principal suspect est passé aux aveux

Le principal suspect de l'attentat de Lyon a reconnu avoir conçu le colis piégé dont l'explosion vendredi dernier a fait 13 blessés légers.Interpellé lundi matin à Lyon, l'Algérien de 24 ans est passé aux aveux au cours de sa garde à vue dans les locaux de la Sous-direction antiterroriste (Sdat) en banlieue parisienne.

Après plusieurs jours de garde à vue, le principal suspect de l’attentat de Lyon est passé aux aveux. Si ceux-ci restent pour l’instant partiels, "il commence à y venir", confie une source policière proche du dossier. 

"De toutes façons, on a son ADN et suffisamment d'éléments matériels pour l'accrocher", pécise cette même source. L'étau se resserre donc autour du suspect. Face aux enquêteurs, cet Algérien de 24 ans, jusqu'ici peu coopératif, a reconnu avoir conçu le colis piégé. 

Des motivations encore floues

Le parquet reste cependant prudent. "Les déclarations du mis en cause ont évolué depuis le début de la garde à vue, mais les auditions sont toujours en cours", a fait savoir le magistrat en charge de l'affaire. À ce stade, aucune certitude n'a été établie en ce qui concerne la ou les éventuelles cibles du suspect, ainsi que ses motivations.

Vendredi vers 17H30, le jeune homme à vélo, avec casquette et lunettes de soleil, avait déposé devant une boulangerie d'une rue piétonne de Lyon un sac en papier contenant des vis, des billes de métal, des piles, ainsi qu'un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance. L'explosion de la bombe artisanale, qui contenait une faible quantité d'explosif, a fait 13 blessés légers. Son père, sa mère et son frère sont également en garde à vue depuis lundi.

Benoît Ballet avec Guillaume Descours