RMC

Confinement: masques obligatoires et joggings interdits la journée, le gouvernement autorise à "durcir les mesures" en cas de relâchement

Devançant les mesures, plusieurs mairies ont décidé de rendre le masque obligatoire dans leur commune, sous peine de contravention.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a demandé aux préfets "d'examiner au cas par cas", la "nécessité de durcir les mesures" en cas de "relâchement" dans le confinement, selon le ministère. "Là où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées", le ministre demande aux préfets de prendre, "en lien avec les maires, les mesures qui s'imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle, pour assurer un respect strict du confinement", précise la Place Beauvau.

"Ce n'est pas en fonction de la météo qu'on décide de sortir ou pas, c'est en fonction d'un combat que nous menons contre le Covid, et le risque c'est le relâchement", a ajouté Christophe Castaner, alors que le week-end printanier avait donné à certains l'envie de s'autoriser une sortie "exceptionnelle" après 20 jours de confinement, au point qu'autorités et personnels hospitaliers ont réaffirmé l'importance de rester confinés.

Activités physiques interdites l'après-midi

De fait, plusieurs mairies ont décidé de rendre le masque obligatoire dans leur commune, sous peine de contravention: à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, mais aussi à Cannes, Nice et Mandelieu-la-Napoule. 

Christian Estrosi promet même à chaque Niçois un masque lavable et réutilisable. Les contrevenants s’exposent à une amende de 11 euros. Les joggings dans cette ville seront également proscrits de 12h à 18h, Christian Estrosi a aussi mis en place un couvre-feu dès 20 heures. Une annonce qui divise les Niçois interrogés sur RMC.

Mardi matin, la préfecture de police de Paris a indiqué que la pratique sportive sera interdite à partir de mercredi à Paris entre 10h00 et 19h00. "Le préfet de police a décidé, en accord avec la maire de Paris, de réguler l’accès à l’espace public en réduisant certaines possibilités de sortie en cours de journée", peut-on lire dans un communiqué.

"Ainsi, à compter du 8 avril 2020, les sorties pour des activités sportives individuelles ne seront plus autorisées entre 10h00 et 19h00 sur l’ensemble du territoire de Paris", ajoute la préfecture. "Elles restent donc autorisées de 19h00 à 10h00, au moment où l’affluence dans les rues est la plus faible."

Après avoir expliqué que le port n’était pas nécessaire, Jérôme Salomon laisse désormais entendre que cela pourrait effectivement permettre de limiter la propagation du virus. Sur RMC, le ministre de la Santé Olivier Véran a, de son côté, indiqué que le port du masque sera "peut être" obligatoire en France.

Depuis ce lundi, une attestation de déplacement numérique est disponible pour justifier les sorties autorisées, alternative à la version papier jusqu'ici en vigueur. Près de 1,4 million de contrôles ont été effectués sur les trois derniers jours. Au total, depuis le début, il y a eu "près 480.000 contraventions dressées, sur 8,2 millions de contrôles", selon le ministre de l'Intérieur.

Au total, depuis le 1er mars, 8.911 personnes sont mortes en France. 6.494 d'entre elles sont décédées dans les hôpitaux dont 605 en 24 heures, le pire bilan quotidien depuis le début de l'épidémie.

Margaux Bédé avec Xavier Allain