RMC

Disparition de Justine Vayrac: l'étau se resserre autour du suspect

Le parquet de Brive a ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration après la disparition de Justice Vayrac. Le principal suspect, dont la garde à vue se terminait ce jeudi matin à 6h, continue à nier son implication.

La garde à vue du suspect dans la disparition de Justine Vayrac est sensée se terminer ce jeudi matin. Et toujours pas de traces de la jeune femme de 20 ans, malgré les gros moyens humains et matériels mobilisés. Le suspect, interrogé depuis lundi, devrait être présenté à la justice. Un jeune homme avec qui elle a passé une partie de la soirée. Du sang a été découvert à son domicile, près duquel le sac calciné de la jeune femme a été retrouvé.

Mercredi, une battue a eu lieu, 80 gendarmes et policiers ont ratissé les alentours du domicile de l'homme âgé d'une vingtaine d'années. Justine Vayrac, mère d'un enfant de deux ans et demi, n'a plus été vue depuis dimanche matin, vers 4h, près de la boîte de nuit "La Charrette" à Brive-la-Gaillarde.

Traces de sang au domicile du suspect

L'étau s'est considérablement resserré autour du suspect. Si en garde à vue, il a nié toute implication dans la disparition de Justine, les policiers ont pourtant recueilli des indices très troublants, notamment des traces de sang dans sa voiture et chez lui, selon la procureure de Brive, Émilie Abrantes.

“Des opérations de police technique et scientifique ont permis de mettre en évidence la présence de traces de sang au sein du domicile de l’intéressé, mais également dans son véhicule", a indiqué mercredi la procureure de la République de Brive, Émilie Abrantes.

Des déclarations floues

"Des analyses ADN sont actuellement en cours afin d’établir le profil génétique pouvant correspondre à ces traces de sang. Le sac à main de Justice Vayrac a été découvert calciné à proximité du domicile du gardé à vue à l’extérieur de ce dernier”, poursuit-elle.

D'importants moyens ont été déployés pour tenter de retrouver Justine : hélicoptères, drones, chiens, plongeurs... mais sans résultat. D'après nos informations, le suspect reconnaît avoir passé du temps avec la jeune femme la nuit de sa disparition, mais il prétend qu'il ne serait pas le dernier à l'avoir vue sans pour autant convaincre les enquêteurs, tant ses déclarations sont floues et changeantes.

Cet homme de 21 ans, déjà connu de la justice pour l'incendie volontaire d'un hangar agricole, devrait être présenté à un juge d’instruction dans la journée.

Lucile Pascanet avec Guillaume Descours