RMC

Disparition de Kevin et Leslie: le jeune homme avait 10.000 euros sur lui, selon sa belle-mère

Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus dans les Deux-Sèvres

Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat sont portés disparus dans les Deux-Sèvres - Gendarmerie des Deux-Sèvres

Leslie Hoorelbeke, Kevin Trompat et leur chien Onyx n'ont plus donné signe de vie depuis le 25 novembre, après avoir passé une soirée chez des amis dans le Niortais (Deux-Sèvres). Pour les familles, l'attente est insoutenable. Une battue était organisée ce jeudi à Prahecq, le lieu de la soirée. Face à la presse, la belle-mère de Kevin a annoncé qu'il avait 10.000 euros sur lui, le jour de la disparition.

Les semaines passent et le mystère reste entier. Leslie Hoorelbeke, Kevin Trompat et leur chien Onyx n'ont plus donné signe de vie depuis le 25 novembre dernier. Après avoir passé une soirée chez des amis dans le Niortais, dans les Deux-Sèvres, personne ne les a revus. La gendarmerie des Deux-Sèvres a lancé un appel à témoins le 7 décembre, sur sa page Facebook et l'enquête se poursuit. Toutes les pistes sont prises au sérieux par les enquêteurs.

Ce jeudi, une battue était organisée du côté de la forêt de Prahecq, la commune où ils ont passé la soirée, et quelques villages alentours. D'après Le Courrier de l'Ouest, une centaine de personnes s'est rassemblée pour participer aux recherches.

10.000 en espèces avec eux?

Le jour de la disparition, Kevin Trompat aurait été en possession d'une grande somme d'argent, selon sa belle-mère. Dans une vidéo publiée par nos confrères de Sud-Ouest, cette dernière explique qu'elle lui avait donné, dans la journée, 10.000 euros en espèces "pour s'acheter une voiture". Est-ce que l'argent a un rapport avec la disparition?

"Je suis certain qu’une de ses connaissances en voulait à son argent", ont affirmé les proches du jeune homme à nos confrères du Courrier de l'Ouest.

D'après ce même journal, des photos souvenirs de son été 2022 ainsi que des survêtements et une pochette de valeur ont été retrouvés à Puyravault (Charente-Maritime) , dans un conteneur à vêtements, début décembre. Pour la belle-mère de Kevin, il n'avait aucune raison de jeter ces affaires-là.

Une attente interminable pour les proches

Pour les proches du couple, l'attente est interminable:

"C'est usant, c'est de l'énervement, le temps est trop long. On a une sensation d'impuissance", avait expliqué le père de Leslie Hoorelbeke début décembre.

"On attend une nouvelle, un retour, quelque chose", avait ajouté Émilie, la compagne du papa. Pour toute information, contacter la gendarmerie de Niort au 05.49.28.63.91 ou composer le 17.

Astrid Bergère