RMC

Enlèvement d’Osnachi à Marseille: les enquêteurs se penchent sur le profil du suspect

Deux jours après l'enlèvement du petit Osnachi, à Marseille, on en sait davantage sur le profil de son ravisseur, âgé d'une trentaine d'années.

À l'issue des premières auditions menées par les enquêteurs, le suspect dit avoir trouvé anormal qu'un enfant soit seul dans la rue, a rapporté le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux. L'auteur présumé du rapt n'a fait preuve d'aucune violence, comme en témoignent les images de vidéosurveillance.

L'enfant a été retrouvé habillé et sans trace de coups. L'homme et le garçonnet s'étaient-ils déjà rencontrés ? La mère d'Osnachi n'a pas reconnu le suspect sur des photos qui lui ont été présentées.

Un marginal connu pour vol

Son portrait, présenté par Xavier Tarabeux, décrit un homme d'une trentaine d'années, sans profession ni ressource, et qui vit chez ses parents à Marseille. Une personne qui n'a pas de situation stable, un marginal selon une source proche du dossier. Connu des services de police, l'homme suspecté d'avoir enlevé le petit Osnachi a déjà été condamné pour des vols.

L'alerte enlèvement efficace

Osnachi, 2 ans et demi, avait échappé dimanche midi à la vigilance de sa mère alors que cette dernière assistait à un office religieux dans une salle de prière évangélique de la Canebière.

L'alerte enlèvement avait été déclenchée, et l'enfant avait été retrouvé deux heures après par la police, dans un hôtel proche de la gare de Valence. L’enfant avait été reconnu par le veilleur de nuit qui avait donné l’alerte. La mère du garçonnet a pu le récupérer lundi en fin de matinée.

Benoît Ballet (avec Guillaume Dussourt)