RMC

Dordogne: il joue pour 110.000 euros de paris sportifs chez un buraliste avec des chèques en bois

(illustration)

(illustration) - Clemens Bilan-AFP

Un homme a été condamné à six mois d'emprisonnement pour avoir joué compulsivement des milliers d'euros. Le buraliste doit rembourser les sommes à la FDJ.

Les paris sportifs ont fait deux nouvelles victimes en Dordogne, comme le rapporte le quotidien régional Sud-Ouest ce mardi. La première, un homme de 41 ans, addict au jeu, qui a misé tout l'argent qu'il avait, et qu'il n'avait pas, en paris sportifs dans un bureau de tabac. La deuxième, un buraliste qui a accepté les chèques sans provisions de cet homme et qui se retrouve dans une situation plus que délicate.

Dans la commune de Vélines (Dordogne), entre Bergerac et Libourne, Ghislain C. avait pris pour habitude de miser des sommes conséquentes en mars 2021 sur les rencontres sportives dans un bureau de tabac. Comme le rapporte Sud-Ouest, l'homme a confié devant le tribunal judiciaire de Bergerac avoir perdu tout sens de la mesure dans l'engrenage des paris sportifs. Il gagne beaucoup et perd beaucoup.

Le buraliste lui avait "fait confiance"

Après avoir épuisé ses réserves d'argent liquide, il commence à signer des chèques pour miser. Le buraliste les accepte, malgré des appels de La Française des jeux pour comprendre d'où venaient les sommes astronomiques. Au tribunal, le buraliste explique que, comme les chèques provenaient du compte habituel de ce joueur qui l'a souvent réglé en liquide, il lui a "fait confiance".

Mais ces chèques étaient finalement sans provisions, et ce sont au total 110.000 euros sur une trentaine de chèques en bois qui sont partis en fumée. Devant rendre cette somme à la FDJ, le buraliste a été obligé de revendre son fonds de commerce et de contracter un emprunt pour rembourser les sommes.

Le parieur a été condamné par le tribunal à six mois d'emprisonnement pour escroquerie et a été déclaré "intégralement responsable" de cette situation.

https://twitter.com/jamesabbott1 James Abbott Journaliste RMC