RMC

Finistère: trois membres d'une même famille meurent emportés par une vague à Plogoff

Trois membres d'une famille, les parents et un de leurs enfants, sont morts jeudi soir à Plogoff en Bretagne. Alors qu'ils étaient sur la digue, ils ont tous les trois été emportés par une vague vers le large. Les trois corps ont été repéchés par les secours dans la soirée.

Une centaine de secouristes ont été déployés jeudi soir à Plogoff dans le Finistère, en vain. Trois personnes, deux adultes et leurs enfants, sont morts emportées par une vague.

Le drame s'est produit vers 18h30. Les parents et leur fils de 12 ans étaient sur la digue pour pêcher selon des témoins quand une vague soudaine les emporte vers le large.

Deux témoins alertent les secours. Des moyens aériens et nautiques sont déployés, mais une heure plus tard, deux corps sont retirés de l'eau. Celui de la mère, 33 ans, et du père 55 ans, les deux en état d'arrêt cardiorespiratoire. Une quarantaine de pompiers tentent de les ranimer en vain.

Pas d'alerte particulière

Le corps de leur fils, 12 ans, a été repêché plus tard dans la soirée, vers 22h. Selon David Foltz, de la préfecture du Finistère, il n'y avait pas de raison météo majeure pour expliquer un tel drame.

“On n’avait pas eu au niveau des services de l'État, d’alerte particulière sur les conditions météorologiques. Il n’y avait pas une mer particulièrement agitée, mais on est sur un littoral, il y a des courants importants dans l’eau et donc il y a des vagues qui se fracassent contre le littoral. Mais donc voilà, il n’y avait pas de circonstance qui justifiait une interdiction d’aller sur le littoral”, détaille David Foltz, directeur de cabinet du préfet du Finistère.

Les trois frères et sœurs, âgés de 10 à 16 ans, sont eux sains et saufs, mais ont vu toute la scène. En état de choc, ils ont été pris en charge.

"C'est dramatique, il y avait un fort coefficient et une forte houle", a commenté le maire de Plogoff, Joël Yvenou, cité par le Télégramme. "Il y a des circonstances qui rendent le littoral dangereux par ici, je mets les gens en garde, il faut rester extrêmement prudent. C'est terrible, la saison n'a pas commencé et il y a déjà des victimes". Une enquête devrait être ouverte ce vendredi et les témoins vont être entendus.

Anne-Lyvia Tollinchi avec Guillaume Descours