RMC

Incendie à Courchevel: la solidarité "monumentale" des habitants pour ceux qui ont tout perdu

Deux saisonniers sont morts et 25 autres ont été blessés, dont quatre gravement, dans un spectaculaire incendie qui s'est déclaré tôt dimanche matin au coeur de la station de ski huppée de Courchevel 1850, en Savoie. Un grand élan de solidarité est aussitôt né entre les habitants et ceux qui ont tout perdu.

L'enquête se poursuit à Courchevel où deux personnes ont trouvé la mort ce week-end dans un grave incendie. Le feu s'est déclaré tôt dimanche matin dans la station de ski savoyarde. 25 blessés dont 4 graves sont également à déplorer dans cet incendie dont les causes et l'origine sont à ce stade indéterminées.

Le feu s'est déclaré à partir du dernier étage d'un bâtiment accueillant des saisonniers, parmi lesquels figurent des ressortissants étrangers, selon la préfecture. Pour les pompiers la situation était déjà critique, l'incendie s'étant "déjà généralisé", embrasant les deux derniers niveaux du bâtiment.

"Une preuve de solidarité qui fait du bien en ce moment"

Toutefois, de ce malheur est né un bel élan de solidarité. Très vite des sacs entiers de vêtements, de nourriture et de produits d’hygiène ont été déposés par des habitants de Courchevel et de toute la région.

Le père d’Emeline fait parti des nombreux pompiers qui sont intervenus sur l’incendie. Touchée par le drame, la jeune fille est venue déposer 3 grands cabas rempli de vêtements pour les sinistrés.

"J'ai emmené des bonnets que j'avais en trop, des vestes, des pantalons, j'ai emmené ce que je pouvais. C'est une preuve de solidarité qui fait du bien en ce moment."

"Il y a même des dames qui sont allées acheter des vêtements neufs pour nous les donner"

Et à l’intérieur du restaurant Chez Gaston les tables croulent sous les dons. Vêtements, biens de première nécessité déposés spontanément par les habitants de Courchevel et de ses alentours. L’appel à la solidarité posté sur Facebook par Jérôme, le patron, à dépassé toutes ses espérances.

"Ca a pris une ampleur monumentale. Ca vient de Méribel, de Val d'Isère etc... Il y a même des dames qui sont allées acheter des vêtements neufs pour nous les donner. Ils ont tout perdu donc on reste solidaires et on le restera jusqu'au bout."

Une fois les dons distribués le surplus sera revendu pour constituer une cagnotte qui sera reversée aux saisonniers qui ont tout perdu dans l’incendie.

A Courchevel, Jean-Baptiste Bourgeon (avec James Abbott)