RMC

La maire de Canteleu mise en examen pour trafic de stupéfiants

Mélanie Boulanger, la maire de Canteleu (Normandie), a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire ce lundi. Elle est soupçonnée d'avoir acquis et transporté des stupéfiants. Elle avait déjà été placée en garde à vue en octobre dernier avant d'être relâchée.

La maire de Canteleu (Normandie), Mélanie Boulanger, a été mise en examen pour complicité de trafic de stupéfiants ce lundi. Elle a également été placée sous contrôle judiciaire. L'élue socialiste de cette ville de 15.000 habitants, située en périphérie de Rouen, avait été placée en garde à vue en octobre dernier lors d'un coup de filet anti-stupéfiants, puis remise en liberté.

La justice soupçonne la maire de Canteleu et son adjoint, d'avoir transporté, acquis et détenu des stupéfiants. D'avoir été également complices d'un vaste réseau de trafic de drogue établie dans la région.

Elle clame son innoncence

Le 8 octobre dernier, les deux élus de cette commune de la région rouennaise avaient déjà été placés 24h en garde à vue puis relâchés dans le cadre de cette affaire. À l'époque, 17 autres personnes avaient été arrêtées. 15 kilos d'héroïne et des armes à feu avaient été saisis. La maire de Canteleu a toujours clamé son innocence.

“Je n'ai aucun lien avec les trafiquants de drogue de ma commune, je sais que je suis irréprochable”, avait-elle déclaré à la sortie de sa garde à vue.

Elle affirme que les trafiquants l'ont contactée pour tenter de l'intimider afin de la dissuader de mener le combat contre la délinquance.

Jean-Baptiste Bourgeon avec Guillaume Descours