RMC

Marseille: une mère avoue le meurtre de son fils autiste de 11 ans

Le corps d'un enfant de 11 ans avait été découvert samedi à Marseille. Sa mère, qui avait signalé sa disparition vendredi, a finalement reconnu le meurtre dimanche soir en garde à vue. Elle a justifié son acte en expliquant qu'elle n'arrivait plus à gérer les crises de son enfant né autiste.

La mère de l'enfant autiste retrouvé sans vie samedi après-midi, dans un ravin à Marseille, a avoué avoir tué son fils, en garde à vue dimanche soir. C'était elle qui avait déclaré sa disparition le vendredi, vers 16h. Elle avait été placée en garde à vue très rapidement, "compte tenu des constats de la police technique et scientifique dans l'appartement familial”. De nombreuses traces de sang avaient été découvertes par les policiers entre le corps et l'appartement familial.

Elle n'arrivait plus à gérer les crises de son fils autiste, a-t-elle avoué aux enquêteurs. Vendredi, elle a estimé que cette situation ne finirait jamais. C'est pour cela que cette mère de 39 ans a d'abord frappé son fils de 11 ans, avant de l'emmener dans un ravin et de le poignarder à quatre reprises avec un couteau trouvé dans sa cuisine.

Poignardé à quatre reprises

Elle a ensuite laissé le corps sur place, avant de revenir pour se débarrasser d'affaires, selon un communiqué du procureur de Marseille dimanche soir. L'enfant était donc déjà mort avant même le signalement de sa disparition.

Une version confirmée par les éléments recueillis par la police et les vidéos des caméras de surveillance.

La garde à vue de la mère de la victime a donc été prolongée dimanche soir. Elle va maintenant être déferrée et mise en examen par un juge, pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans.

Lucile Pascanet avec Guillaume Descours