RMC

Gilets jaunes: pour la première fois, un policier va être jugé pour violences volontaires

Pour la première fois, depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", un policier doit être jugé ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences volontaires".

C’est une vidéo qui a conduit l’IGPN à ouvrir une enquête. Depuis un an et le début du mouvement des "gilets jaunes", les plaintes dénonçant des "violences policières" ont afflué notamment dans la capitale. Mais c'est la première fois que l'une d'entre elles aboutit à un procès.

La vidéo a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux. On y voit le brigadier ramasser le pavé, lancé quelques secondes plus tôt par un black block en direction des forces de l’ordre.

"C’était un geste réflexe"

Le CRS prend de l’élan et envoie le pavé en direction des manifestants. Il n’atteint personne. "C’était un geste réflexe", explique son avocat. Mon client s’est senti "acculé." Selon lui toujours, "le CRS était impliqué dans un combat contre des manifestants menaçants qui voulaient en découdre avec les forces de l’ordre".

Le brigadier de la CRS 27 de Toulouse comparaît ce jeudi après-midi à partir de 13h30. Il est jugé pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique n'ayant pas entraîné d'incapacité ".

Pour ce geste, le brigadier toulousain, âgé de 44 ans encourt 3 ans de prison, mais son avocat va plaider la relaxe. Il espère que son client ne sera "pas un bouc émissaire dans cette affaire et que la justice ne va pas faire de lui un exemple".

Jean-Wilfrid Forquès (avec Caroline Petit)