RMC

"Il a gâché toute ma vie": le long combat de Jacky Kulik pour obtenir un procès après le meurtre de sa fille

Sa fille Elodie a été tuée, violée et partiellement brûlée il y a 17 ans. Ce vendredi s'ouvre enfin le procès d'un homme suspect d'avoir participé à son meurtre.

Cela fait 17 ans que Jacky Kulik attend ça. Ce vendredi s’ouvre le procès du meurtre de sa fille Elodie. Il y a 17 ans, elle avait été violée, assassinée et brûlée. "Je suis prêt. Le plus stressé ça ne sera certainement pas moi", affirme-t-elle.

Mais l'accusé, se dit innocent, Willy Bardon. Il est soupçonné d'avoir tué Elodie Kulik avec Grégory Wiart. Mais ce dernier est décédé depuis plusieurs années quand les gendarmes l'identifient en 2012.

"Au départ, c’est un petit peu une déception, mais très vite, je me raccroche à l’idée que Grégory Wiart n’était pas seul. Il y a un exécutant et il y a un chef. Le chef pour moi c’est Willy Bardon", indique-t-il. 

"Il a gâché toute ma vie"

Les deux suspects ne sont identifiés qu'après 10 ans d'enquête. 10 ans pendant lesquels Jacky Kulik a remué ciel et terre. "Il a fallu tenir le choc, ça a été dix années épouvantables. D’autant plus que pendant ces dix années, j’avais mon épouse qui était hospitalisée. Malheureusement, elle s’est endormie en 2011 sans savoir", confie-t-il. 

Aujourd'hui, Jacky Kulik n'espère qu'une chose, que Willy Bardon, qui a toujours nié, parle.

"Je souhaiterais qu’il craque, ça me soulagerait grandement. Je ne m’adresserai pas à lui, mais je dirai à la cour qu’il a gâché toute ma vie", indique-t-il.

Sa fille Elodie ne l'a jamais quitté, sa photo, accompagnera Jacky Kulik jusqu'à l'audience, qui doit se tenir jusqu'au 4 décembre.

Gwladys Laffitte avec Guillaume Descours