RMC

"Je dois poursuivre des gens en justice": le tueur en série Charles Sobhraj se dit "innocent"

Expulsé vers la France après avoir été libéré de prison au Népal, où il avait été incarcéré pour deux meurtres, le tueur en série Charles Sobhraj, dit "Le Serpent", a assuré être innocent.

Le tueur en série français Charles Sobhraj a confié à l'AFP qu'il va "bien", après avoir été libéré de sa prison népalaise où il a été incarcéré près de 20 ans pour plusieurs meurtres. "Je vais bien. J'ai beaucoup de choses à faire et je dois poursuivre des gens en justice. Y compris au Népal" a-t-il confié au journaliste de l'AFP dans l'avion qui le conduit en France, avant de se dire innocent.

"Lorsque je suis entré en prison, je n'avais rien fait. Je suis innocent dans tous ces dossiers, ok? Je ne dois donc pas me sentir mal ou bien pour ça. Je suis innocent. Tout a été bâti sur de faux documents", a assuré "Le Serpent".

Incarcéré pour le meurtre de deux touristes

Charles Sobhraj a besoin d'une opération à coeur ouvert et sa remise en liberté est conforme à une loi népalaise autorisant la libération des prisonniers alités ayant déjà purgé les trois quarts de leur peine, selon la justice népalaise qui a ordonné mercredi qu'il soit expulsé dans les 15 jours vers la France.

La décision de libérer Charles Sobhraj, 78 ans, emprisonné dans cette république himalayenne depuis 2003 pour le meurtre de deux touristes nord-américains, a été prise par la Cour suprême du Népal mercredi. Le tueur en série devait initialement être libéré jeudi mais sa libération a été retardée d'un jour en raison de problèmes logistiques et juridiques.

G.D. avec AFP