RMC

"Je suis consternée": victime d'une fraude à la carte bleue, le combat de Catherine pour être remboursée

"RMC S'ENGAGE POUR VOUS" - Catherine réalise en février que quelqu'un utilise sa carte bleue sur le site d'une compagnie aérienne. Près de 500 euros ont été débité et elle a fait tout de suite opposition. Aujourd'hui, elle veut être remboursée.

Catherine, 70 ans, a été victime d'une fraude à la carte bleue et la banque refuse de la rembourser parce qu'elle aurait soi-disant été négligente.

En février, elle réalise que quelqu'un a utilisé sa carte bleue sur le site d'une compagnie aérienne. Près de 500 euros envolés. Catherine fait immédiatement opposition. Elle demande un remboursement à la Banque Postale. Mais on lui répond que ce ne sera pas possible.

“Soi-disant que j’aurais validé le code reçu sur mon portable. On me dit que soit j’ai divulgué mon code soit que je l’ai validé. Je suis consternée parce qu’en fin de compte quand on est honnête on ne nous croit pas. C’est le pot de fer contre le pot de terre. J’espère qu’on va me rembourser. J’en ai versé des larmes tellement j’étais abasourdie de ce qui m’arrivait”, indique-t-elle.

La Banque Postale doit rembourser Catherine ou pas ?

On a appelé la Banque Postale évidemment pour poser la question. Mais on ne nous a pas accordé d'interview. Donc on a demandé à Matthieu Robin. Il est chargé de mission banques à l'UFC Que Choisir.

“Le cas de Catherine est particulièrement représentatif, de la mauvaise foi des banques quand il s’agit de rembourser des consommateurs victimes d’arnaques à la carte bancaire. Pourquoi? Parce que bien souvent la banque va les accuser d’avoir été négligents, d’avoir révélé leur code secret à un tiers sans jamais amener aucune preuve de ça. Donc ils doivent rembourser, c’est la loi”, appuie-t-il.

Donc c'est clair la banque doit rembourser ?

C’est le code monétaire et financier qui dit qu'"en cas d'opération de paiement non autorisée signalée par l'utilisateur la banque doit rembourser”. Et en plus sachez que si ça vous arrive c'est la banque doit vous rembourser immédiatement cad le lendemain de la déclaration de fraude. 

Si elle ne le fait pas vous pouvez contacter le médiateur de l'établissement bancaire et si vraiment rien ne bouge vous pouvez carrément aller en justice. Attention c'est différent si vous avez vraiment communiqué vos numéros de compte ou un code à un escroc puisque la fraude est remboursée pas l'escroquerie. Ce n'est pas la même chose si on détourne vos moyens de paiement ou si vous donnez accès à ces moyens de paiement. 

C'est une petite nuance mais qui est très importante en matière de remboursement. Notez bien aussi que c'est toujours à la banque de prouver que vous avez été négligents jamais l'inverse.

Marie Dupin et Benoit Ballet avec Guillaume Descours