RMC

Karim à son frère Foued Mohamed-Aggad: "Tu vas rejoindre Allah avant moi, mais je te suivrai"

INFO RMC - Karim, le frère de Foued Mohamed-Aggad, troisième kamikaze du Bataclan, était en contact avec son frère jusqu'en septembre dernier depuis sa cellule de la prison de Fleury-Merogis, et semblait au courant de ses projets terroristes.

Et s'il prenait son frère pour modèle ? Selon les informations d'RMC, Karim, le frère de Foued Mohamed-Aggad, le troisième kamikaze du Bataclan, actuellement emprisonné à Fleury-Merogis pour être parti et revenu de Syrie, était en contact avec lui et d'autres jihadistes jusqu'en septembre dernier. Les enquêteurs ont saisi un téléphone portable dans sa cellule. Dans des messages, le frère du kamikaze se dit de plus en plus "convaincu" par l’État Islamique (EI). Il semblait aussi au courant des projets terroristes de Foued, même si on ignore s'il s'agit des attentats français ou de d'autres projets. Dans un message, il lui dit notamment : "Tu vas rejoindre Allah avant moi, mais je te suivrai".

De plus en plus "convaincu par l’État islamique"

Ces éléments mettent à mal la version donnée par Karim lors de son interpellation à son retour de Syrie en mars 2014, quelques mois après s'y être rendu fin 2013. Lui et les autres Strasbourgeois qui avaient accompagnés Foued Mohamed-Aggad, avaient affirmé être partis dans un but humanitaire. Et certains avaient expliqué aux enquêteurs avoir agi sous la contrainte de l’État islamique sur place, évoquant des menaces de mort, et parfois des tortures pour les empêcher de quitter la Syrie. Pour autant, l'avocate de Karim, François Cotta, ce dernier n'est "pas du tout impliqué à Strasbourg dans une filière en tant que telle".

Mis en examen et placés en détention provisoire depuis le mois de mai 2014, Karim devrait être jugé en correctionnelle, probablement pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Philippe Gril avec Claire Andrieux