RMC

La nouvelle stratégie des forces de l'ordre contre les rodéos urbains

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a demandé aux policiers d'agir. La principale mesure devrait être un renforcement des contrôles.

La police va devoir agir contre les rodéos urbains. Alors qu’ils pourrissent la vie de nombreux habitants, comme dans le centre-ville de Lyon par exemple où des jeunes roulent sans casque et en faisant n'importe quoi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande au patron des policiers d'agir.

>> A LIRE AUSSI - "Il n'y a pas de consigne pour les arrêter": à Lyon, l'exaspération des habitants face aux rodéos urbains

Et la première consigne sera d’intensifier les contrôles. Dès samedi, les forces de l'ordre devront mener 50 opérations dans les communes et les quartiers les plus touchés par les rodéos urbains. Au préalable, ils devront identifier les lieux où sont stockés les scooters et les quads. Chaque véhicule sera confisqué. 

Des procédures judiciaires devront également être initiées pour identifier les auteurs de ces infractions et pour les poursuivre pénalement.

Une phénomène saisonnier

L’objectif, c’est de mettre un terme au sentiment d'impunité. Une intensification de la lutte qui devient en ce moment nécessaire selon la porte-parole de la police nationale Sonia Fibleuil.

"Il se trouve qu'en ce moment, avec la période estivale, il y a une libération suite à un an et demi de crise sanitaire et les deux phénomènes conjugués conduisent à prendre en compte de façon intensive ce phénomène qui est typiquement saisonnier", indique-t-elle.

Depuis le début de l'année, 600 engins motorisés ont déjà été saisis et près de 460 personnes interpellées. 

Margaux Bourdin avec Guillaume Descours