RMC

Le cardinal Barbarin fait appel de sa condamnation: "Sur le plan religieux, il est responsable mais sur le plan laïc il conteste", explique son avocat

Pour l'avocat du cardinal Barbarin, il est nécessaire de faire appel de la décision du tribunal correctionnel de Lyon afin de faire jurisprudence et de contester la condamnation pour "entrave à la justice" du prélats des Gaules.

Immédiatement après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non dénonciation d'actes pédophiles, le cardinal Barbarin et ses avocats ont fait appel du jugement du tribunal correctionnel de Lyon. Une décision notamment motivée par l'envie de faire jurisprudence, a assuré l'un de ses conseils ce matin sur RMC.

"Aucune volonté d'entrave à la justice"

"Nous souhaitons soumettre de nouveau les faits à une formation juridique supérieure, la cour d’Appel", a tenu à expliquer Me Jean-Felix Luciani. Si les victimes ont fait part de leur incompréhension face à cet appel, l'avocat a estimé que chacun devait "accepter les règles du débat judiciaire, ajoutant que ce type de dossier "lourd et symbolique" se retrouvait souvent devant une cour d'appel, et qu'il était "dans l'intérêt de tous", que la décision fasse "jurisprudence".

"L'infraction qui lui est reprochée est une entrave à la justice or cela a déjà été classé sans suite. Nous maintenons qu'il n'y avait aucune volonté d'entrave à la justice", a ajouté Jean-Félix Luciani.

"Deux plans"

Pour l'association de victimes "La parole libérée", cet appel est "incohérent", alors que le Cardinal Barbarin a annoncé sa volonté de présenter sa démission au Pape François à l'occasion d'une conférence de presse tenue après le verdict.

"Il y a deux plans. Il y a un plan religieux et un plan laïc. Dans l’un il est représentant une institution, dans l’autre en tant qu’homme il entend contester une décision qu’il ne lui incombe pas", a assuré Jean-Felix Luciani.
Bourdin Direct (avec G.D.)