RMC

Meurtre de Magali Blandin: le suicide en prison de son mari Jérôme Gaillard pose question

-

- - -

Jérôme Gaillard avait été placé dans un quartier pour détenus vulnérables après avoir laissé une lettre prévenant de ses intentions suicidaires.

Cela faisait 3 semaines que Jérôme Gaillard était en grève de la faim. Sa demande ? Que l'on réunisse ses 4 enfants, séparés depuis le meurtre de leur mère, au sein d'un même foyer. Son avocat le confie, il pleurait de ne pas pouvoir les voir, il a fini par se suicider lundi dans sa cellule.

En mars dernier, il avait tout avoué, confessant avoir tué sa compagne, Magali Blandin, à coups de batte de baseball. La justice soupçonnait Jérôme Gaillard d'avoir d'abord demandé à des connaissances géorgiennes d'éliminer Magali contre 20.000 euros. Des Géorgiens qui l'avaient ensuite fait chanter alors qu'il était en instance de divorce.

Des manquements dans sa surveillance?

Jérôme Gaillard avait alors décidé de tuer lui-même Magali Blandin, retrouvée morte dans sa cage d'escalier près de Rennes. Il ne sera finalement pas jugé. Reste que le suicide de Jérôme Gaillard pose question: comment a-t-il pu échapper à la surveillance des gardiens et se pendre dans sa cellule réservée aux détenus vulnérables après avoir laissé une première lettre prévenant de ses intentions suicidaires? L'enquête ouverte en recherche des causes de la mort, devrait le déterminer.

Les parents de Jérôme Gaillard, 72 et 75 ans, sont eux toujours incarcérés et mis en examen pour tentative de complicité de meurtre par conjoint et complicité de meurtre par conjoint.

>> A LIRE AUSSI - "Emprise", "ambiance tendue dans le couple" et agressivité: l'avocat de la famille de Magali Blandin dévoile l'intimité du couple

Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)