RMC

Meurtre de Mireille Knoll: la perpétuité pour le principal accusé, le caractère antisémite du crime retenu

Le meurtre a été commis dans un "contexte global d’antisémitisme" pour la cour qui retient que Yacine Mihoub a tué Mireille Knoll notamment parce qu’elle était juive.

Le verdict est tombé dans l’affaire du meurtre de Mireille Knoll. Le principal accusé Yacine Mihoub a été reconnu coupable du meurtre de l’octogénaire avec les circonstances aggravantes qu’elle était vulnérable et en raison de sa religion juive. Il a écopé de la peine maximale, la réclusion criminelle à perpétuité avec 22 ans de peine de sûreté. 

Alex Carrimbacus qui pendant toute l’instruction a été accusé du meurtre par Yacine Mihoub a été innocenté pour le meurtre mais coupable de vol aggravé, notamment pour avoir dérobé la victime alors qu’elle était morte. Il a écopé de 15 ans de réclusion criminelle avec 10 ans de sûreté.

La mère de Yacine Mihoub est reconnue coupable d’avoir tenté de faire disparaître des objets de la scène de crime. Elle a elle écopé de 3 ans de prison dont 2 avec sursis.

"Je vais peut-être enfin pouvoir faire mon deuil"

À l’annonce du verdict, les membres de la famille Knoll se sont enlacés, pleurant bruyamment. Devant les caméras Alan, le fils de Mireille n'a pu retenir ses larmes: "J'attendais ce verdict depuis longtemps, il est à la hauteur de mes espérances et je vais peut-être enfin pouvoir faire mon deuil".

Pour Alexandre Knoll, le petit-fils de la victime, la peine infligée est un soulagement: "On a maintenant la certitude que nos familles, notre société, sera protégée de ces gens-là le plus longtemps possible et c'était l'une des grandes priorités".

Le meurtre a été commis dans un "contexte global d’antisémitisme" pour la cour qui retient que Yacine Mihoub a tué Mireille Knoll notamment parce qu’elle était juive.

>> A LIRE AUSSI - "On a du plaisir dans l'acte de chasse": la phrase polémique de Willy Schraen sur la "régulation" sur RMC

Maxime Brandstaetter (avec Guillaume Dussourt)